samedi, 13 juillet 2024
AccueilCommerceMission économique : Des investisseurs émiratis en quête de partenariats d’affaires au Cameroun

Mission économique : Des investisseurs émiratis en quête de partenariats d’affaires au Cameroun

Reçus en audience au ministère du Commerce (Mincommerce) à Yaoundé le 28 novembre 2022, la délégation d’une dizaine d’investisseurs des Emirats Arabes-Unis ont exprimé leur volonté d’investir dans plusieurs secteurs d’activité au Cameroun et de nouer des partenariats gagnants-gagnants.

(EcoFinances) – Les investisseurs des Emirats Arabes-Unis (EAU) souhaitent nouer des partenariats d’affaires avec les acteurs économiques camerounais, selon le ministre d’Etat émirati au Commerce, Thani Bin Ahmed Al-Zeyoudi, qui a conduit une importante délégation d’investisseurs émiratis au ministère du Commerce (Mincommerce) à Yaoundé, le 28 novembre dernier.

«Nous voulons étendre des liens d’affaires  avec les opérateurs économiques camerounais afin de promouvoir le commerce bilatéral. En matière d’investissements, nos priorités vont dans  des secteurs d’activités tels que le  e-commerce, l’industrialisation, l’énergie, la sécurité alimentaire, les infrastructures, les TIC (technologies de l’information et de la communication), l’éducation, et la formation professionnelle. Nous explorons des pistes de collaboration pour l’élaboration des partenariats, notamment des projets concrets pour le Cameroun (en particulier)  et l’Afrique (en général) dans l’optique de conclure des partenariats gagnants-gagnants », a déclaré  le ministre d’Etat émirati,  précisant qu’il  est  heureux de rencontrer son grand frère et frère, le ministre camerounais du Commerce,  Luc Magloire Mbarga Antangana.

Thani Bin Ahmed Al-Zeyou qu’accompagnait   le représentant du Fonds de développement d’Abu Dhabi, intéressé par les avocats produits au  Cameroun, a dit être venu voir comment coopérer en matière de transformation alimentaire. Des propos bien accueillis par le Mincommerce Luc Magloire Mbarga Atangana, qui a profité de l’occasion pour présenter à ses hôtes les opportunités d’investissement existantes en terre camerounaise. « C’est une occasion de vous revoir, c’est-à-dire que nous continuerons nos relations d’affaires pour la création des projets en terre camerounaise », a-t-il indiqué, soulignant que leurs  compétences sont reconnues en Afrique et dans le monde.

A l’en croire, depuis  l’avènement de la pandémie à coronavirus  (covid 19) vers la fin de l’année 2019 , le gouvernement camerounais s’est trouvé confronté à la flambée des cours du blé et des céréales sur les marchés mondiaux.  « Nous avons des potentialités  et avons besoin de fonds pour transformer. Je suis heureux de recevoir cette délégation conduite par le ministre d’Etat, un ami personnel, mon jeune frère,  après notre récente rencontre à Genève. Nous allons établir une relation solide entre nos deux pays. Nous avons des intérêts mutuels à coopérer ensemble. Nous devons renforcer la coopération Sud-Sud encore baptisée coopération sûr-sûr », a-t-il ajouté, se réjouissant du fait que cette visite des investisseurs émiratis au Cameroun intervient au moment où le pays souhaite  redynamiser la coopération bilatérale avec ce pays du Golfe aux grandes potentialités économiques.

Pour rappel, les  EAU ont importé en 2021 des denrées alimentaires évaluées à 30 milliards de dollars US (l’équivalent 18 723 milliards de FCFA). Des denrées constituées essentiellement  de produits tels que les fruits, noix, viande, laitier, graines oléagineux, légumes, pour ne citer que ceux-ci. Il s’agit donc d’un vaste marché qui s’ouvre ainsi aux producteurs agropastoraux camerounais. A eux de se mobiliser pour se lancer à sa conquête !

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!