mercredi, 19 juin 2024
AccueilA la uneJehu Ndoumi, Fondateur et PDG de Yunus SA : « Yunus accompagne les investisseurs...

Jehu Ndoumi, Fondateur et PDG de Yunus SA : « Yunus accompagne les investisseurs qui souhaitent donner du sens ‘’social ‘’ à leurs placements »

Dans un contexte international marqué par vers la faible orientation des fonds durables thématiques vers la promotion des OMD (objectifs de développement durable) des Nations unies en Afrique (en général) et au Cameroun (en particulier), la scale-up YunusTM a décidé d’agir au Cameroun et dans d’autres pays Africains, pour ceux qui ont été oubliés (laissés sur le côté), en fournissant des éléments constitutifs de l’innovation sociale afin de rendre tous les marchés, les services et les espaces plus inclusifs. Jehu Ndoumi, son fondateur et CEO (Chief Executive Officer), nous en dit davantage dans cet entretien accordé à EcoFinances.Net cette semaine.

EcoFinances.Net (EFN) : Monsieur le Président directeur général (PDG) de YunusTM, l’offre de fonds durables thématiques reste encore pauvre pour promouvoir les OMD (Objectifs de développement durables) des Nations unies (ONU) en Afrique et au Cameroun en Particulier. Que propose YunusTM dont vous êtes le fondateur comme alternative ?

Jehu Ndoumi (JN) : Sur les 17 Objectifs de Développement Durables (ODD) des Nations unies, 11 sont des objectifs sociaux. Pourtant, l’offre de fonds durables thématiques reste encore pauvre pour promouvoir de tels objectifs en Afrique et au Cameroun en Particulier. A l’évidence, le monde se préoccupe peu finalement des gens qui connaissent la précarité, la pauvreté… peu d’initiatives aporophobes réelles existent dans ce sens. Mais Yunus a décidé d’agir au Cameroun et dans les autres pays Africains, pour ceux qui ont été oubliés, laissés sur le côté, en fournissant des éléments constitutifs de l’innovation sociale afin de rendre tous les marchés, les services et les espaces plus inclusifs. C’est pourquoi, en partenariat avec le gouvernement Camerounais, matérialisé par un contrat avec le Ministère des Postes et télécommunications et, sous la tutelle règlementaire de l’institution Postale nationale en abrégé « Campost » , la société Yunus, pour répondre à la demande croissante des investisseurs qui souhaitent donner du sens « social » à leurs placements, de nouvelles thématiques – comme la promotion de l’inclusion sociale et financière,  la protection de l’environnement –  se développent néanmoins avec, dès lors, la promotion d’un ou plusieurs des quatre ODD suivants : la lutte contre la pauvreté (ODD 1), l’égalité entre les sexes (ODD 5), l’accès à des emplois décents (ODD 8) et la réduction des inégalités (ODD 10). La pandémie, qui a creusé les inégalités au sein de la population en matière d’emploi, de salaire, de santé, d’alimentation ou encore d’accès à l’éducation, nous a tristement rappelé que les besoins sociaux sont très importants, dans les pays sous-développés. Le secteur privé, et notamment les investisseurs, doit s’en emparer pour pallier les moyens des États. Et en tant que vecteur de développement durable auprès de la communauté, notre rôle est de favoriser l’activité entrepreneuriale, et promouvoir l’inclusion sociale et financière qui sont des piliers essentiels de la croissance durable mais aussi pour la réduction des inégalités à travers des programmes d’accompagnement des populations défavorisées et renforcer ainsi la résilience des ménages.

EFN : Concrètement, quel est  le positionnement de l’entreprise dont vous avez la charge dans le secteur des services financiers  numériques inclusifs et mobiles pour les postes aujourd’hui en Afrique ?

JN : De récentes études comparatives montrent que les postes sont meilleures que d’autres institutions financières pour bancariser les groupes de population qui ont tendance à être exclus. À savoir les femmes, les pauvres, les personnes les moins instruites et celles qui font partie de l’économie informelle. Dès lors, les réseaux postaux devraient être pris en compte par les gouvernements, les concepteurs de politiques publiques et les organisations internationales dans leur processus d’élaboration de stratégies de promotion de l’inclusion financière. Les postes se trouvent donc à un tournant : elles doivent s’adapter afin de conserver leur place sur le marché des produits financiers durables et inclusifs, de la même manière qu’elles ont dû s’adapter à la substitution électronique du courrier au cours des quinze dernières années.

Pour pouvoir rester compétitives, les postes doivent fournir des services financiers à grande échelle à des coûts minimaux. Cela signifie que les opérateurs désignés qui n’ont pas encore entièrement digitalisé leurs opérations doivent le faire de toute urgence, au risque de se retrouver avec une part de marché des services financiers marginale.

C’est pour réaliser cet impératif existentiel que YunusTM s’est positionné comme  (I) un facilitateur pour les postes en Afrique dans la transition vers les services financiers digitaux, (II) un écosystème complet de services financiers de proximité, d’inclusion financière et sociale, (III) et qui répond au besoin d’identification sécurisée par l’utilisation des meilleures technologies innovantes biométriques, en offrant un accès facile et à moindre coût aux services financiers de base tels que le micro-crédit , la micro-assurance et le paiement électronique des biens et services.

EFN : Dans le cadre ses activités au Cameroun, Yunus a signé un partenariat avec la Campost, qui est le fournisseur national de services postaux et financiers postaux au Cameroun. Quel est le but d’un tel partenariat ?

JN : La Cameroon Postal Service, en abrégé Campost, est le fournisseur national de services postaux et financiers postaux au Cameroun. En vertu des décrets N°2004 / 095, N° 2004 / 096, portant respectivement création et statuts de la Campost et la Loi N° 2020 / 004 régissant l’activité postale au Cameroun, elle  dispose de l’accréditation du Gouvernement camerounais pour : (1)-éffectuer des activités de transferts des fonds ; (2)-émettre la monnaie électronique ; (3)-réaliser des opérations de banques sous la forme des services financiers postaux ; (4)-fournir également des services bancaires, d’assurance et de digital business services ; (5) – fournir la logistique pour le commerce électronique.

Le partenariat entre Yunus et Campost vise la fourniture des services financiers numériques et mobiles dans tout le Cameroun, à travers une plateforme dénommée Campost-YunusTM, qui offre un accès facile et à moindre coût aux services financiers de base tels que le micro-crédit, la micro-assurance et le paiement électronique des biens et services. La plateforme Campost-YunusTM offre des solutions convergentes combinant les services Financiers mobiles, le messaging Télécom et les Communications Unifiées.  Yunus a aussi déployé au sein de la Campost sa plate-forme Wee-WorkTM  qui est devenue une  plateforme de référence pour les consommateurs, les entreprises, les commerçants, les chauffeurs, les propriétaires et les prestataires de services au Cameroun. C’est une plateforme innovante de services à la demande, qui combine des services de livraison, services à la personne, Taxi, VTC et E-Commerce en un seul et même lieu.

EFN : Quels sont les services financiers et non financiers qu’offre par exemple la plateforme Campost-Yunus dont on entend parler depuis quelque temps ?

JN : La plateforme Campost-YunusTM  offre  une gamme variée de services  financiers et non financiers : YunusPayTM, qui est la pllateforme e-Bank offrant tous les services de Banque 100%  Mobile ;  YunusAssur™    (Plateforme de services de microassurance 100% Mobile) ; YunusLoan™   (Plateforme de services de microcrédit entièrement digitale) ; YunusLight™  (Produits Kits Solaires accessibles à tous par un modèle Pay-As-You-Go) ; YunusPhone™    (Smartphones Yunusphone de dernière génération accessible à tous) ; YunusInvest™  (Plateforme de Crowdfunding accessible aux entrepreneurs) ; YunusFuelPayTM  (Plateforme de mobilité digitale connectant la flotte automobile de l’entreprise au réseau de stations-services affiliées) ;  YunusSchoolTM (Solution en ligne complète qui offre des modules intégrés pour assurer toutes les activités de votre école) ; Yunus™ POS (Terminal Point de vente intelligent (PoS) avec module NFC sans contact, un écran tactile intuitif et une caméra) ; et enfin, le Wee-WorkTM by Yunus, qui est la Plate-forme de services intégrés (70+) à la demande.

EFN : Qu’est-ce la Campost apporte à  Yunus dans ce partenariat?

JN : La Campost  met à la disposition de YUNUS, toute son infrastructure de E-banking et de services financiers digitaux, la logistique y afférente ainsi que ses locaux. Tout comme, elle prévoit également pour les acquéreurs, l’échelonnement des paiements électroniques pour l’achat des KITS solaires, des terminaux téléphoniques, la micro-assurance et des versements sociaux.

EFN : En retour, qu’apporte Yunus à la Campost ?

JN : (rires) Oooh, beaucoup de choses.  D’abord, une offre homogène de services financiers et de messagerie “Peer to Peer” et “Peer to Business” sans équivalent.  Ensuite, Yunus apporte la possibilité pour les clients de CAMPOST d’accéder à partir de leurs appareils mobiles, à de nouvelles  transactions innovantes, offertes jusque-là uniquement par les banques et les compagnies d’assurance, aux seuls segments privilégiés de la société. Puis, il y a le déploiement et la gestion en toute sécurité, des paiements électroniques pour les services gouvernementaux, les transferts d’argent et les envois de fonds internationaux, ainsi que les services financiers mobiles, pour le microcrédit et la micro-assurance.

Et ce n’est pas tout ! Car, Yunus déploie aussi terminaux point de vente intelligents (PoS) sécurisés, dans les agences Campost  et d’autres sites stratégiques à l’intérieur du Cameroun, intégrés à la plateforme Campost-YunusPayTM. Ces terminaux, disposant de toutes les certifications locales, régionales et internationales nécessaires de Visa, Mastercard, Union Pay et d’autres méthodes de paiement courantes, permettront aux clients de Campost d’effectuer des paiements mobiles sans contact avec QR Code et NFC.

Et enfin, nous apportons des conseils stratégiques à la Campost, pour accroître la sensibilisation, l’éducation et I’ adoption des nouveaux services, surtout auprès de la population non bancarisée.

EFN : Un mot sur le partenariat qui vous lie depuis des mois ?

JN : Pour accompagner l’action du Président de la république, Son Excellence Paul Biya, de soutenir le processus de développement de l’écosystème entrepreneurial numérique Camerounais, d’accélérer la transformation digitale en favorisant la création d’une industrie locale du numérique, le Ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel) a choisi la  société Yunus SA, dans le cadre d’un contrat de partenariat, pour l’assistance technique et l’exploitation du dispositif d’accélérateurs des start-up au Cameroun, ainsi que  le développement des écosystèmes Customer services , E-commerce, Fintech/Assurtech et Agritech du Centre d’excellence pour le Développement et l’Innovation numérique du Cameroun ou encore le Cameroon Digital Innovation Centre (CDIC). A travers ce partenariat, le Minpostel devient ainsi le garant institutionnel de la société Yunus SA qui apportera l’état de l’art de la technologie à toutes les activités économiques hébergées au CDIC pour accélérer leur transformation digitale. La société va transférer les compétences au bénéfice des porteurs de projets du numérique notamment, par l’organisation des formations, des ateliers, du coaching avec des experts locaux et/ou internationaux des sous-écosystèmes : Relation clients ; Centre d’appels ; E-commerce ; E-banking ; E-assurance.

EFN : Quelles sont éventuelles retombées de tout ceci pour l’Etat du Cameroun ?

JN : C’est assez simple.  C’est l’accélération de la transformation digitale. A travers : une assistance technique dans l’exploitation et le développement des écosystèmes Customer services & E-commerce (CSE) et Fintech (FTH)/Assurtech (ATH), de la Cameroon Digital Innovation Centre ; et le transfert des compétences au bénéfice des porteurs de projets du numérique par l’organisation des formations, des ateliers, du coaching avec des experts locaux et/ou internationaux des sous écosystèmes. C’est également la promotion d’une véritable inclusion financière à travers le déploiement et l’exploitation de nouveaux services accessibles à l’ensemble de la population camerounaise. Et enfin, c’est aussi et surtout la promotion de l’inclusion sociale à travers la démocratisation de l’accès aux services sociaux de base, et l’amélioration des opportunités, du bien-être, ainsi que de la dignité des personnes et des communautés dans toutes les villes de notre pays.

Propos recueillis par EFN

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!