mercredi, 17 juillet 2024
AccueilA la uneFilière banane : Grâce à PHP et CDBM, les exportations du Cameroun remontent...

Filière banane : Grâce à PHP et CDBM, les exportations du Cameroun remontent à 16 897 tonnes en avril 2024, contre 14 208 tonnes de bananes au mois de mars

Comparativement aux performances du mois précédent, le volume de bananes acheminé à l’international par les quatre (04) agro-industries du pays enregistre une hausse notable de 2689 tonnes (en valeur absolue) et de 19% (en valeur relative).

(EcoFinances) – Les exportations de bananes réalisées au cours du mois d’avril 2024 par les quatre (04) producteurs de la filière que sont la PHP (Plantations du Haut Penja), la CDC (Cameroon Development Corporation), la BPL (Boh Plantations Plc) et la CDBM (Compagnie des bananes de Mondoni)  sont remontées à 16 897 tonnes, contre 14 208 tonnes de bananes au cours du mois de mars 2024 , selon les données compilées par l’Assobacam (Association bananière du Cameroun) et rendues publiques ce mardi 14 mai 2024.

Comparativement aux performances du mois précédent, le volume de bananes acheminé à l’international par ces agro-industries enregistre une hausse notable de 2689 tonnes (en valeur absolue) et de 19% (en valeur relative).

Mais par rapport au mois de mars où la CDC avait sauvé les meubles grâce à une performance encourageante, c’est plutôt la plus grande entreprise de production et d’exportation de bananes du pays qu’est la PHP qui tire le volume global des exportations dans cette filière ce mois d’avril 2024. A preuve, elle a exporté 12 365 tonnes de bananes en avril (contre 10 174 tonnes en mars) ; tandis que la CDC s’est contentée de 2543 tonnes au mois d’avril (contre 2475 tonnes le mois précédent).

De son côté, la CDBM, qui occupait la dernière place au mois de mars, a fait un réel bond en avant au mois d’avril , avec ses 1208 tonnes (contre 771 tonnes en mars). Par contre, la BPL semble faire du surplace en termes de performances depuis février dernier. Car, de 785 tonnes de bananes exportées en février, elle n’a pu respectivement vendu à l’étranger que 788 tonnes en mars et 781 tonnes en avril 2024.

Même si la filière banane s’est globalement bien comportée au mois d’avril, il n’en demeure pas moins vrai qu’elle devra encore cravacher dur pour retrouver l’embellie de janvier dernier. Période où elle a en tout exporté 22 549 tonnes de bananes. Sauf qu’après, cette bonne performance a entamé une chute dès le mois de février, pour s’aggraver malheureusement au mois de mars.

L’Assobacam ne fournit pas pour l’instant de  détails quant à la remontée des exportations au mois d’avril 2024, mais l’on pourrait tenter un rapprochement avec les efforts fournis par les différents producteurs ces derniers temps aux fins d’améliorer la productivité, tout comme l’actuelle saison sèche a peut-être joué un rôle important, contrairement à la saison pluvieuse qui ne favorise pas toujours le bon épanouissement des plantes (car souvent trop longue et abondante).

Pour rappel, la banane fait partie des différents produits d’exportations du Cameroun. Elle permet à l’Etat d’engranger chaque année environ 35 milliards de FCFA. Des devises dont le pays a besoin pour se développer.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!