vendredi, 12 juillet 2024
AccueilA la uneExplosion des prix du cacao : Les fabricants mondiaux de chocolat prévoient d'augmenter...

Explosion des prix du cacao : Les fabricants mondiaux de chocolat prévoient d’augmenter les prix de leurs produits

Ils disent vouloir couvrir les coûts, de plus en plus élevés, des matières premières sur le marché international.

(EcoFinances) – Les producteurs mondiaux de chocolat vont sans doute procéder à l’augmentation des prix de leurs produits afin de couvrir les coûts de plus en plus élevés des matières premières, selon Zonebource.com, qui est un acteur majeur de la finance sur Internet en France et à l’international (à travers son site MarketScreener.com). A en croire le portail financier, les prix des matières premières du chocolat (le cacao, en 1er) ont atteint de nouveaux sommets jeudi dernier (22 février 2024, Ndlr), accumulant par conséquent des gains de plus de 10% rien qu’au cours de la semaine écoulée. Ceci, alors que des rapports font état de perspectives de production négatives pour le 2ème plus grand producteur au monde qui n’est autre que le Ghana.

Dans le détail, les contrats à terme de cacao de Londres sur le marché ICE (Intercontinental Exchange) ont dépassé la barrière psychologique de 5000 livres (3,83 millions de FCFA) jeudi dernier, tandis que le cacao de New York a, quant à lui, franchi la barre des 6000 dollars (3,63 millions de FCFA), en raison du resserrement de l’offre qui a évidemment propulsé les deux marchés vers de nouveaux records.

Hausse du prix du sucre aussi

Le portail financier explique également que les prix de cacao à Londres ont clôturé en hausse de 1,7 % à 5062 livres (3,85 millions de FCFA) par tonne métrique, « après avoir atteint un pic à 5100 livres (3,91 millions de FCFA). Les contrats à terme à New York ont terminé peu changés à 5860 dollars (3,54 millions de FCFA), après avoir atteint un record à 6020 dollars (3,64 millions de FCFA) la tonne ».

Hormis le cacao, l’autre matière première (le sucre) qui rentre dans la fabrication du chocolat a aussi, ces derniers temps, vu son prix grimper. « Dans les autres produits de base, les prix du sucre brut ont augmenté de 0,26% pour atteindre 22,83 cents par livre après avoir atteint un plus bas d’un mois à 22,11 cents », indique-t-il, mentionnant un signal baissier en Chine.

Vers l’augmentation des produits finis issus du cacao

En raison de toutes ces évolutions remarquables des prix des matières premières (cacao, notamment), les producteurs mondiaux de chocolat envisagent sérieusement la hausse des prix de leurs produits afin de couvrir les coûts de plus en plus élevés des matières premières.

« Les analystes pensent que les prix élevés- le cacao de Londres a augmenté de 70 % l’année dernière et a gagné 50 % jusqu’à présent en 2024 – commenceront à avoir un impact sur la demande, car les fabricants de chocolat prévoient d’augmenter les prix de leurs produits pour couvrir les coûts plus élevés des matières premières. Modifier la formulation des produits pour utiliser moins de cacao est également une possibilité pour les entreprises alimentaires, ont-ils dit, bien que le géant du chocolat Nestlé ait minimisé cette possibilité jeudi », fait savoir le portail financier, citant le DG de Nestlé, Mark Schneider. Lequel a déclaré que la modification des recettes et profils de saveurs à cause de l’augmentation des prix du cacao serait, à son avis, une erreur.

Baisse annoncée de la production au Ghana cette année

Quoiqu’il en soit, l’atteinte de ces nouveaux records (des prix du cacao) intervient  au moment où l’on annonce une baisse probable de fèves chez le 2ème plus grand producteur mondial de cacao (le Ghana). « Une baisse de cette ampleur ramènerait la production de cacao à environ 500 000 tonnes, ce qui est nettement inférieur à la prévision médiane d’un sondage Reuters publié au début du mois (février 2024), qui était de 620 000 tonnes », conclut Zonebourse.com.

RELATED ARTICLES

1 COMMENTAIRE

  1. Comment le Cameroun compte donc capitaliser sur cette hausse? Des investissements sont ils prévus dans la filière pour augmenter le pourcentage de transformation locale, la mise en place des filières de transformation en produits finis vendus dans les marchés européens, augmenter la production, etc…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!