mardi, 20 février 2024
AccueilAgrobusinessSecteur PrimaireFilière cacao-café : Afriland First Bank fait les yeux doux aux acteurs

Filière cacao-café : Afriland First Bank fait les yeux doux aux acteurs

La banque commerciale du milliardaire camerounais Paul Fokam Kammogne a organisé un forum le 14 décembre dernier à Douala relatif à la filière cacao-café.

(EcoFinances) – Les problématiques nationales et internationales relatives aux produits agricoles tels que le cacao et le café intéressent au plus haut point Afriland First Bank, selon son directeur commercial, Richard Chendjou, qui s’est exprimé à ce sujet lors de la quatrième édition du forum dénommé « Le mercredi de la PME » à Douala. Un forum qui s’est tenu le 14 décembre dernier au siège du Gicam (Groupement inter-patronal du Cameroun) à Bonanjo. « Afriland First Bank a voulu organiser ce forum au moment où le Cameroun est en pleine campagne cacaoyère afin de discuter des problématiques nationales et internationales liées à ces deux produits », a-t-il déclaré.

Avant d’ajouter : « Cette session avait pour objectif  de  discuter des problématiques de financement des exportations et des importations dans une plateforme de rencontre et de développement des relations d’affaires entre les acteurs intervenants dans les chaînes d’activités complémentaires ».

Pour cette 4ème édition, un panel d’institutionnels, acteurs publics et privés de la chaîne de décision, de production et de commercialisation du café et du café ont exposé sur les contours du thème choisi.  S’exprimant au nom du ministère du Commerce, Narcisse Olinga, vice-président de l’ONCC (Office national du cacao et du café) s’est prononcé sur  « l’exigence du positionnement international du cacao et du café camerounais basé sur la qualité ».

Cette quatrième session du forum sur la PME organisée par Afriland First Bank s’est déroulée dans un contexte où le Cameroun  exporte en moyenne 300 000 tonnes de cacao et 11 000 tonnes de café par an,  dont 70%  finissent sur le marché de l’Union européenne (UE). Selon les données officielles, les exportations des fèves de cacao ont généré des recettes de l’ordre de 285 milliards de FCFA au Cameroun en 2021, permettant par conséquent à cette matière première agricole d’occuper une place de choix parmi les principaux produits de rente du pays.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

16 − 16 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular