lundi, 15 juillet 2024
AccueilA la uneFilière banane : Les exportations du Cameroun en baisse de 12 497...

Filière banane : Les exportations du Cameroun en baisse de 12 497 tonnes entre janvier et novembre 2023, comparativement à la même période en 2022

A travers ses trois entreprises productrices et exportatrices de bananes que sont la PHP, la CDC et Boh Plantations Plc, le Cameroun n'a exporté que 179 089 tonnes de bananes de janvier à novembre 2023, contre 191 586 tonnes durant la même période en 2022.

(EcoFinances) – Les exportations camerounaises de bananes ont enregistré une importante baisse de 12 497 tonnes au cours des 11 premiers mois de l’exercice 2023 comparativement à la même période en 2022, selon les données compilées et rendues publiques par l’Association bananière du Cameroun (Assobacam). Les données disponibles sur le portail web de l’association renseignent qu’au mois de novembre 2023 les trois entreprises exportatrices de bananes que sont la société PHP (Plantations du Haut Penja), la CDC (Cameroon Development Corporation) et la société Boh Plantations Plc n’ont exporté que 18 433 tonnes de bananes. Une performance bien en dessous de celle réalisée en octobre dernier (19 721 tonnes) , et en deçà de celle effectuée en novembre 2022 ( 18  584 t)

Globalement, le Cameroun, à travers ses trois entreprises productrices et exportatrices de bananes (PHP, CDC et Boh Plantations Plc) n’a exporté que 179 089 tonnes de bananes de janvier à novembre 2023, contre 191 586 tonnes durant la même période en 2022. Vu l’important écart qui sépare la quantité de bananes exportée au cours des 11 premiers mois de 2023, il n’est pas certain que le Cameroun rattrapera cette année les performances réalisées par cette filière en 2022. La raison étant que le pays a exporé jusqu’à 191 586 tonnes de bananes au cours de l’exercice 2022.

Bien que l’Assobacam ne fournit aucun détail quant aux facteurs pouvant expliquer cette baisse notable des exportations pendant les 11 premiers mois de 2023, l’on peut toutefois tenter un rapprochement avec les effets néfastes des changements climatiques ( une saison pluvieuse plus longue que prévue) ou encore l’impact de la cherté des intrants provoqué depuis deux ans par la pandémie à Covid-19 ainsi que la guerre en Ukraine. Sans oublier d’autres problématiques telles que l’épineuse question de la rareté de nouveaux investissements, les invasions de prédateurs dans les plantations ainsi que la concurrence étrangère sur le marché international.

Pour rappel la banane faite partie des principaux produits d’exportation du Cameroun. A elle seule, elle garantit au pays des recettes s’élevant à plus de 35 milliards de FCFA par an, selon les données officielles

JRD

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!