mardi, 27 février 2024
AccueilA la uneSécurité ferroviaire : Camrail, la filiale d’AGL, récompense les efforts fournis par 04...

Sécurité ferroviaire : Camrail, la filiale d’AGL, récompense les efforts fournis par 04 communautés dans les régions du Littoral, du Centre et de l’Est

Les prix de meilleures communautés riveraines ont été attribués à Nkondjock (dans le Littoral), Obobogo (dans le Centre), Lom I et Sarang ( à l’Est) par le concessionnaire des chemins de fer au Cameroun, à l’issue du séminaire consacré à la sécurité ferroviaire qui s’est déroulé ce jeudi 14 décembre 2023 à Douala.

(EcoFinances) – Quatre localités ont cette année été récompensées par la Cameroon Railways (Camrail) pour les efforts déployés tout au long de l’exercice 2023 à l’effet de promouvoir la sécurité ferroviaire au Cameroun. Il s’agit, pour les citer, de Nkondjock (dans la région du Littoral), d’Obobogo (dans la région du Centre), de Lom I et Sarang (dans la région de l’Est). Toutes se sont vues décernées, ce jeudi 14 décembre 2023 à Douala, les prix de « Meilleures communautés riveraines » par la filiale d’Africa Global Logistics (AGL), au terme du séminaire organisé ce jeudi à la salle Canal Olympia de Bessengue, qui s’inscrivait dans le cadre de la 6ème Journée sécurité ferroviaire sous le thème : « Le facteur humain dans la mise en œuvre de la sécurité ».

Baisse de près de 37% des incidents à impact élevé

Selon l’entreprise, ces quatre communautés se  sont distinguées, entre autres,  par le respect des exigences relatives à la qualité des travaux de désherbage durant les campagnes prévues et le taux de signalement d’actes de vandalisme sur les trains marchandises et les installations ferroviaires. Un rôle que n’a pas manqué de saluer le directeur général de Camrail, Pascal Miny. « L’organisation que nous avons mise en place ces dernières années et l’accent mis sur la sensibilisation portent des fruits. C’est ce qui explique la baisse de près de 37% des incidents à impact élevé. Nous devons cependant rester vigilants parce qu’en matière de sécurité, on ne fait jamais assez. L’objectif reste donc l’objectif zéro incident », a-t-il indiqué, précisant que les prix décernés aux communautés ont pour objectif d’encourager les différents acteurs à promouvoir davantage la sécurité.

Hormis les communautés riveraines, les départements techniques de Camrail ont également vu leurs efforts récompensés ce 14 décembre à 2023.

L’expérience de l’ONCF au Maroc

Mais bien avant la remise des prix et distinctions aux différents acteurs ce jeudi 14 décembre, le top management de Camrail ne s’est pas seulement assuré de permettre à ces derniers de  bien comprendre le rôle du facteur humain dans la mise en œuvre de la sécurité, mais il a aussi et surtout profité de l’occasion pour partager avec eux l’expérience de la sécurité ferroviaire telle qu’elle est vécue sous d’autres cieux. A travers les représentants de l’ONCF (Office national des chemins de fer du Maroc), les sieurs Aziz Seyed et Abdennebi Essabir, qui ont partagé l’expérience de leur organisation en matière de gestion du facteur humain dans la sécurité.

La journée de ce jeudi 14 décembre consacrée à la sensibilisation des différents acteurs sur les enjeux de la sécurité ferroviaire n’était, faut-il le rappeler, qu’une des étapes de la série d’activités organisées depuis plusieurs jours par l’entreprise aux fins d’informer le public sur ses actions en matière de sécurité. Car, hormis le séminaire relatif à la sécurité,  des journées portes-ouvertes ont été organisées à la cantine des ateliers centraux de Bassa du 11 au 13 décembre 2023, mettant en vitrine le savoir-faire des directions métiers à savoir la direction du matériel, la direction des installations fixes et la direction transport. Naturellement ces directions ont partagé l’espace avec les directions d’appui.

Affluence exceptionnelle avec plus d’un millier de visiteurs

Des journées portes-ouvertes 2023 qui, apprend-on,  ont connu une affluence exceptionnelle avec plus d’un millier de visiteurs dont des élèves et étudiants dans les filières techniques et industrielles. Lesquels  ont ainsi pu assister à une opération de simulation de secours et d’évacuation à la suite d’un incendie sur la voie, ou encore à une opération de jonction de rails. « A chaque édition, nous tenons à faire savoir au grand public, aux élèves et étudiants et même à nous-mêmes ce que nous faisons. Il n’est pas toujours évident pour tous de se représenter la batterie de personnes derrière le déplacement d’un train. Au-delà des questions liées à la sécurité, la journée de sécurité ferroviaire est pour nous le moment de faire savoir et de faire voir », a pour, sa part, souligné, Elie-Bersot Evina, Coordinateur Management de la Sécurité.

EcoFinances.Net

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

cinq − 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments