jeudi, 20 juin 2024
AccueilA la uneEnergie électrique : La Banque mondiale s’engage à injecter 184 milliards de FCFA...

Energie électrique : La Banque mondiale s’engage à injecter 184 milliards de FCFA dans le Plan de redressement du secteur de l’électricité au Cameroun

Cette somme représente 44% de l’enveloppe globale (420 milliards) dont le pays a besoin pour la cause au cours de la période allant de 2023 à 2030.

(EcoFinances) – La Banque mondiale vient de s’engager à financer le Plan de redressement du secteur de l’électricité au Cameroun à hauteur de 184 milliards de FCFA, selon le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey, qui a fait cette révélation le 08 juin dernier à Yaoundé au cours d’un atelier de haut niveau qu’il a personnellement présidé en présence de plusieurs autres membres du gouvernement ainsi que des partenaires techniques et financiers du pays.

La somme de 184 milliards de FCFA que l’institution de Bretton Woods promet de mettre à disposition, et qui représente environ 44% du montant global (420 milliards de FCFA) que le Cameroun a besoin pour la matérialisation dudit Plan, permettra de financer l’amélioration des capacités de transit, la construction de nouveaux postes et lignes de transport afin d’alimenter les industries. « Tout comme ce financement servira également à l’amélioration du recouvrement, au déploiement des compteurs intelligents et compteurs prépayés, même au niveau des bâtiments publics, etc… », a tenu à souligner, le ministre de l’Eau et de l’énergie (Minee), Gaston Eloundou Essomba.

Le Minepat, Alamine Ousmane Mey, a présidé, le 08 juin dernier à Yaoundé, l’atelier de haut niveau en présences de plusieurs membres du gvt et des partenaires techniques et financiers du pays.

Porter la production énergétique de 1652 mégawatts à 5000 MW d’ici 2030

Le coup de pouce de la BM intervient au moment où le Cameroun, qui produit actuellement seulement 1652 mégawatts d’énergie électrique, souhaite porter sa production à plus de 5000 mégawatts à l’horizon 2030. Pour atteindre cet objectif, le Cameroun s’est récemment doté d’un Plan de redressement du secteur de l’électricité. Un document élaboré par le ministère de l’Eau et de l’énergie, qui a été adopté en février 2023, pour conduire les réformes, les actions et mesures de nature à faire face aux différents écueils sur le chemin de l’émergence énergétique et électrique au Cameroun.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que la Banque mondiale se tient ainsi aux côtés du Cameroun en matière de financement des projets de développement dont ceux du secteur de l’électricité. Rendu à ce jour, le portefeuille de la Banque mondiale (BM) comprend 20 projets nationaux financés par l’Association internationale de développement (IDA), le Fonds de l’environnement mondial (GEF) et les fonds fiduciaires. L’engament net de la BM au Cameroun est d’environ 3,2 milliards de dollars US (1186 milliards de FCFA) et ces projets financés par l’institution de Bretton Woods concernent, entre autres, des domaines tels que les réformes économiques, l’agriculture, les transports, l’amélioration du secteur public et la gouvernance, l’énergie, la protection sociale, l’économie numérique et l’éducation.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!