samedi, 13 juillet 2024
AccueilA la uneCoopération : La Banque mondiale engagée dans 20 projets au Cameroun pour un...

Coopération : La Banque mondiale engagée dans 20 projets au Cameroun pour un montant de 1886 milliards de FCFA

Rendu à ce jour, le portefeuille de la Banque mondiale (BM) comprend 20 projets nationaux financés par l’Association internationale de développement (IDA), le Fonds de l’environnement mondial (GEF) et les fonds fiduciaires. L’engament net de la BM au Cameroun est d’environ 3,2 milliards de dollars US (1186 milliards de FCFA) et ces projets financés par l’institution de Bretton Woods concernent, entre autres, des domaines tels que les réformes économiques, l’agriculture, les transports, l’amélioration du secteur public et la gouvernance, l’énergie, la protection sociale, l’économie numérique et l’éducation.

(EcoFinances)- Le portefeuille du groupe de la Banque mondiale au Cameroun comprend actuellement 20 projets nationaux financés par l’IDA (Association internationale de développement), le Fonds pour l’environnement mondial (GEF) et des fonds fiduciaires. Un fonds fiduciaire est un mécanisme qui est utilisé dans le domaine de la coopération pour mettre en commun des ressources qui proviennent de différents bailleurs de fonds afin d’apporter une réponse rapide et commune aux différentes dimensions d’une situation d’urgence.

Investissements globaux d’un montant de 3,2 milliards de dollars au Cameroun

Cet engagement net d’environ 3,2 milliards de dollars US (l’équivalent d’environ 1886 milliards de FCFA, selon le cours actuel du dollar) est complété par un vaste programme de services d’analyse. Ce soutien contribue à la croissance inclusive et durable du pays en mettant l’accent sur les réformes économiques, l’agriculture, les transports, l’amélioration du secteur public et la gouvernance, l’énergie, la protection sociale, l’économie numérique et l’éducation, selon un communiqué de la Banque mondiale du 19 décembre 2022.

Mais rendu au mois de mars 2021, période de la tenue à Yaoundé des travaux de la revue annuelle conjointe du portefeuille de coopération Cameroun-Banque mondiale, l’ensemble des engagements de la BM dans le pays s’élevaient (à cette période) à 2,54 milliards de dollars (l’équivalent de près de 1497 milliards de dollars, selon le cours actuel du dollar) pour 20 projets actifs alignés sur les objectifs de la Stratégie nationale de développement 2020-2030.

Les données officielles (ministère camerounais de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire) renseignent que les interventions de la Banque mondiales sont majoritairement orientées vers le secteur Infrastructures qui à lui seul représente 54,8% des engagements du portefeuille, suivi tour à tour des secteurs Développement rural (12,0%), Santé (9,7%), Gouvernance (8,8%), Education (7,7%), Développement social (3,6%) et Industrie et services (3,4%).

L’agriculture fait partie des secteurs d’activités largement appuyés par l’institution de Bretton Woods dans le pays.

Projets financés par la BM au Cameroun en 2020

Dans le détail, la Banque mondiale a financé plusieurs projets au Cameroun de 2020 à 2022 et dans plusieurs secteurs d’activités. En juin 2020, le groupe de la Banque mondiale a, au cours de son conseil d’administration, approuvé le financement, à hauteur de 358 millions de dollars (environ 252,5 milliards de F) au profit du Cameroun, du projet d’interconnexion électrique entre le Cameroun et le Tchad. Un financement complet de la composante nationale de ce projet qui vise la construction d’une ligne de transport de 560 km entre la future centrale de Nachtigal (en cours de construction avec une puissance attendue de 420 Mégawatts) et la ville de Ngaoundéré pour interconnecter le RIS et le RIN. 

En septembre 2020, la Banque mondiale a accordé deux (02) prêts au Cameroun d’un montant total de 325 millions de dollars (192 milliards de FCFA), pour relancer les projets d’irrigation dans le Septentrion et réduire les inégalités dans l’accès à l’enseignement secondaire. Au cours de ce même mois (25 septembre 2020), l’institution de Bretton Woods a de nouveau débloqué la somme de 33 milliards de FCFA pour financer la deuxième phase du Projet d’appui au développement des filières agricoles (Padfa). Un apport financier qui vise à accroître la production du riz et d’oignon et à améliorer les conditions de conservation, de transformation et de commercialisation de ces produits.

Projets financés en 2021

En août 2021, l’institution de Bretton Woods a décaissé 97,5 millions de dollars US (57,4 milliards de FCFA) pour soutenir le secteur éducatif. Avec l’IDA, le ministre camerounais de l’Economie (Minepat), Alamine Ousmane Mey, a, sur ordre du chef de l’Etat, signé deux accords de prêts, dont le premier a porté sur un prêt de 25 milliards de FCFA (45 millions de dollars) tandis que le second accord est un don de 29,3 milliards de FCFA (52 millions de dollars) tous destinés à l’amélioration de l’offre éducative et professionnelle dans ce pays.

Au mois de juin de la même année, la BM va débloquer la somme de 44 milliards de FCFA pour l’autonomisation des femmes au Cameroun. Dans la partie sahélienne du pays, plus de 700 000 filles âgées de 10 à 19 ans sont exposés aux mariages précoces et à la sous-scolarisation, d’après la Banque mondiale.

Le secteur de l’électricité aussi…

Projets financés en 2022

Le 26 février 2022, la Banque mondiale a approuvé une enveloppe de financements pour renforcer la connectivité régionale à travers un projet sur le corridor de transport entre les deux pays. La Banque mondiale a également établi leur éligibilité à l’allocation de prévention et de résilience. Le nouveau Projet de corridor de transport Cameroun-Tchad sera soutenu par un financement de 538 millions de dollars (environ 317 milliards de FCFA) de l’Association internationale de développement (IDA). Il s’agit d’un financement combinant des investissements dans des infrastructures ferroviaires et routières et des interventions de facilitation des échanges pour améliorer le transit des personnes, des marchandises et des services le long du corridor multimodal Douala-N’Djamena. Cet axe qui concentre 35 % du PIB de ces deux pays, dessert 20 % de la population du Tchad et 35 % de celle du Cameroun.

Le 26 octobre 2022, le Minepat, Alamine Ousmane Mey, et le directeur pays de la Banque mondiale, Abdoulaye Seck, ont signé trois accords de financement d’un montant global de 265 milliards de FCFA au profit du Cameroun. D’un montant de 113,4 milliards de FCFA, la première enveloppe a trait au Projet d’aménagement et de valorisation des investissements du Logone (Viva Logone). Le Projet, qui vise la réhabilitation ou l’aménagement de 12 000 hectares de terre agricole, devrait permettre de rehausser la production annuelle du riz, de 50 000 à 115 000 tonnes, et générer 90 milliards de FCFA, apprend-on.

Le deuxième accord de financement, d’un montant de 60 milliards de FCFA, concerne, pour sa part, la mise en œuvre du Plan d’urgence de Lutte contre la Crise alimentaire (Pulcca), dont l’objectif est d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations, et d’accroître la résilience climatique des ménages et producteurs ciblés. Enfin, pour le troisième accord d’une enveloppe de 92 milliards de FCFA, il concerne le financement du Projet Filets sociaux.  Ce projet a pour but de rendre plus opérationnelles les réponses du gouvernement aux chocs du système de filets sociaux à l’endroit des ménages pauvres.

Le 02 juin 2022, le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé un prêt de 260,8 milliards de FCFA (125,6 milliards provenant du guichet non concessionnel BIRD et 135,2 milliards du guichet IDA) au Cameroun dans le cadre du Projet de bus rapid transit (BTR) de la ville de Douala.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!