lundi, 04 mars 2024
AccueilA la unePerformances économiques : Le FMI pense que le Cameroun va produire plus de...

Performances économiques : Le FMI pense que le Cameroun va produire plus de richesses en 2023

Une mission du Fonds monétaire international (FMI), qui s’inscrit dans le cadre de l’évaluation de la troisième revue du Programme économique et financier 2021-2024 conclu avec le FMI et soutenu par la Facilité élargie de crédit et le Mécanisme élargi de crédit, séjourne au Cameroun du 05 au 18 janvier 2023.

(EcoFinances) – La mission du Fonds monétaire international (FMI), qui séjourne au Cameroun du 05 au 18 janvier 2023, pense que le pays va certainement produire plus de richesses cette année, en dépit des crises qui secouent l’économie mondiale depuis 2021. L’équipe conduite par Cemile Sancak s’est entretenue avec le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey, et ses collaborateurs, ce 05 janvier à Yaoundé.

Occasion pour les deux parties de revenir longuement sur l’état de mise en œuvre des repères structurels du Programme économique et financier (PEF). A savoir, les mesures visant à accroître l’espace budgétaire du pays pour le financement des investissements productifs, l’accélération des réformes structurelles destinées à soutenir la diversification économique, et la gestion prudente de la dette publique dans le but de renforcer la viabilité de celle-ci.

« Au terme des échanges, Cemile Sancak a salué la résilience de l’économie camerounaise face aux chocs exogènes qui frappent l’économie mondiale depuis 2021, à savoir la Covid-19 ajoutée à la crise russo-ukrainienne. En effet, malgré ce contexte économique mondial morose, le Cameroun affiche des indicateurs macro-économiques appréciables en 2022 : un taux de croissance se situant autour de 3,8% contre 3,6% en 2021 et une projection de 4,2% en 2023 ; une position extérieure représentant actuellement environ 04 mois d’importations, etc… Cette performance permet au Cameroun de garantir la poursuite de sa marche vers l’émergence », indique une récente note d’information du Minepat.

Selon le FMI, la position extérieure du Cameroun représente actuellement environ 04 mois d’importations.

Des performances économiques appréciables en 2022, certes, mais qui toutefois contraste avec les retombées positives attendues de celles-ci sur les populations au cours de l’exercice écoulé. Et notamment, sur les couches les plus vulnérables ou défavorisées. Même si pour les experts, une amélioration du taux de croissance en 2023 tel que le FMI le prévoit (4,2% contre en 2023, contre 3,8% en 2022) signifie que le pays va sans doute créer plus de richesses cette année ; et par conséquent, plus de d’opportunités d’affaires pour les entreprises locales et plus d’emplois pour les jeunes.

Pour rappel, la mission du FMI, qui séjourne au Cameroun du 05 au 18 janvier 2023, s’inscrit dans le cadre de l’évaluation de la troisième revue du Programme économique et financier 2021-2024 conclu avec le FMI et soutenu par la Facilité élargie de crédit et le Mécanisme élargi de crédit. Avec Alamine Ousmane Mey, l’équipe conduite par Cemile Sancak a, apprend-on, échangé sur la situation macroéconomique et les perspectives économiques à court-terme du Cameroun.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

quinze − 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments