mercredi, 21 février 2024
AccueilA la uneAppui de la Banque mondiale : 50,2 milliards de FCFA au profit des...

Appui de la Banque mondiale : 50,2 milliards de FCFA au profit des entreprises du secteur des TIC

Le directeur des Opérations de la Banque mondiale au Cameroun, Abdoulaye Seck, et le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey, ont signé, le 23 décembre 2022 à Yaoundé, un accord de crédit visant le développement de l’économie numérique dans le pays.

(EcoFinances) – Les entreprises camerounaises présentes dans le secteur des Technologies de l’information et de la communication (TIC) seront très bientôt impactées positivement par ce récent appui financier de la Banque mondiale, qui vient d’accepter de soutenir financièrement le développement de l’économie numérique au Cameroun. En effet, le 23 décembre 2022 à Yaoundé, le directeur des Opérations de la Banque mondiale au Cameroun, Abdoulaye Seck , arrivé en fin de séjour dans le pays, et le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey, ont procédé à la signature d’un accord de crédit d’un montant de 50,2 milliards de FCFA (100 millions de dollars US), en vue du financement du Projet d’accélération de la transformation numérique au Cameroun (Patnuc). Le projet dont il est question ici vise, apprend-on, à renforcer l’inclusion numérique et l’utilisation de solutions agricoles numériques dans la chaîne de valeur agricole au Cameroun.

S’exprimant à cette occasion, le Minepat, Alamine Ousmane Mey, a indiqué que cet accord de crédit signé le 23 décembre dernier, « est l’expression de l’engagement du groupe de la Banque mondiale aux côtés du Cameroun, au moment où la transformation structurelle de l’économie constitue le pilier principal de la SND30, en relation avec la Vision 2035 du président de la République, S.E Paul BIYA. Ainsi, l’impact recherché à travers ce projet, est l’accroissement de l’inclusion numérique, l’amélioration de la contribution de ce sous-secteur à la croissance, la création d’emplois et la réduction de la pauvreté ».

Dans le détail, ce financement que l’institution de Bretton Woods vient de mettre à la disposition du pays permettra de créer un véritable cadre stratégique, politique et de régulation favorable à une transformation digitale inclusive au Cameroun. « Ce projet devrait également conduire à une meilleure couverture digitale, tout en permettant la mise en place de bases de données facilitant l’innovation et l’application des solutions digitales dans le développement rural et spécifiquement dans l’agriculture et l’élevage. Il est escompté une amélioration de la production et une migration progressive vers une agriculture intelligente au regard des nombreuses contraintes que nous imposent les changements climatiques », a par ailleurs indiqué le ministère de l’Economie.

Pour rappel, la signature de ce nouvel accord de crédit porte par conséquent l’ensemble des engagements du groupe de la Banque mondiale au Cameroun à près de 1900 milliards de FCFA pour 21 projets. La cérémonie de signature de cet accord était, apprend-on, couplée à celle d’au-revoir au directeur des Opérations du groupe de la Banque mondiale, arrivé en fin de séjour au Cameroun. Au nom du chef de l’Etat, le Minepat Alamine Ousmane Mey a décerné, à titre exceptionnel, la croix d’Officier de l’ordre de la valeur à Abdoulaye Seck.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

six + 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular