mardi, 27 février 2024
AccueilTransports & LogistiqueGroupe Bolloré : Des promesses d’investissement de 15 milliards au terminal à bois...

Groupe Bolloré : Des promesses d’investissement de 15 milliards au terminal à bois dès 2023

Le Port autonome de Douala (PAD) et le Terminal à bois du port de Douala (TBPD), la nouvelle filiale du groupe Bolloré Ports, ont procédé, le 09 décembre 2022, à la signature d’un contrat de concession pour l’exploitation, la maintenance et le développement du terminal à bois du port de Douala-Bonabéri au cours des 15 prochaines années.

(EcoFinances) – Le groupe Bolloré promet d’investir la somme de 15 milliards de FCFA dans le terminal à bois au Port autonome de Douala (PAD), selon des informations glanées ces derniers jours auprès des cadres de la représentation du groupe à Douala. En effet, le PAD et le Terminal à bois du port de Douala (TBPD) ont procédé, le 09 décembre 2022, à la signature d’un contrat de concession pour l’exploitation, la maintenance et le développement du terminal à bois du port de Douala-Bonabéri au cours des 15 prochaines années, apprend-on.

En tant que la nouvelle filiale du groupe Bolloré Ports créée le 1er novembre 2022, TBPD reprend le patrimoine de la Sepbc (Société d’exploitation des parcs à bois du Cameroun) qui, jusqu’ici, avait la charge de la gestion de ce terminal. Les sources internes au groupe renseignent que Bolloré Ports compte mettre en œuvre un plan d’investissement d’environ 15 milliards de FCFA, pendant la durée de la concession dont il est question ici.

« Cet investissement est en réalité plus élevé (+6,5 milliards de FCFA) que les engagements pris dans le contrat de concession. Il s’agit de réaliser le dallage et le pavage des zones de stockage et d’embarquement sur une surface totale de 10 hectares ; de lancer la construction de hangars de stockage pour les produits élaborés (en lien avec les évolutions de la règlementation internationale et régionale sur l’exportation du bois) ; de renouveler les équipements de manutention et de transport (chargeuses, reachtakers, élévateurs, tracteurs…) afin d’améliorer la productivité des opérations », informe un cadre du groupe.

En plus de ces investissements, le Port autonome de Douala attend évidemment du concessionnaire la somme de 100 millions de FCFA représentant le ticket d’entrée. Ainsi que des redevances fixes de l’ordre de 1976 FCFA par mètre carré contre 1630 FCFA actuellement, pour une superficie qui est évaluée à 28 hectares, soit 500 millions de FCFA l’année. Aussi, le PAD devra percevoir jusqu’à 2,5% du chiffre d’affaires (CA) que réalisera le concessionnaire. Ceci, contre 75 FCFA par mètre cube de bois embarqué à date ; y compris la redevance marchandise évaluée à 1200 FCFA par mètre cube de bois embarqué et 50% des pénalités de stationnement.

Contrairement aux anciens contrats, celui-ci semble être plutôt assez rentable pour le Port autonome de Douala et l’Etat du Cameroun. « Au terme de la convention de 15 ans, le PAD gagnera, hors redevance sur la marchandise, un montant de 13,56 milliards ; l’État du Cameroun 29,5 milliards et le concessionnaire 10,28 milliards de FCFA », souffle une source interne au PAD, qui ajoute que cette concession a permis de normaliser les relations avec la filiale du groupe Bolloré.

Le Cameroun reprend donc ainsi, avec le passage en concession, une autre activité qui lui échappait dans son port depuis plus d’un siècle, apprend-on. Du côté du groupe Bolloré, l’on affirme plutôt que « le renouvellement de ce contrat de concession est la matérialisation du partenariat qui lie depuis plusieurs années Bolloré Ports et le Port autonome de Douala (PAD ) ». A l’en croire, des actions majeures évaluées à près de 11 milliards de FCFA ont été menées durant les  cinq dernières années. Parmi celles-ci, le préfinancement au profit du PAD d’un poste à quai avancé (duc-d’Albe) pour un montant s’élevant à la somme de 5,3 milliards de nos francs.

Présent sur 03 continents et leader en Afrique, Bolloré Ports ambitionne de  renforcer ses positions actuelles et de poursuivre son développement international. « Grâce à son expertise reconnue dans les métiers portuaires et aux synergies rendues possibles par son appartenance au Groupe Bolloré Transport & Logistics, Bolloré Ports est en mesure de renforcer son statut d’opérateur portuaire global. Bolloré Ports garantit la meilleure offre possible à ses clients en développant des Partenariats de qualité répondant aux meilleurs standards internationaux. Notre expertise portuaire nous confère une expérience unique. Les autorités portuaires et nos clients s’appuient ainsi sur un partenaire fiable, professionnel et de long terme », indique le groupe sur son portail web. A l’en croire, le groupe investit chaque année dans la construction et la valorisation des infrastructures portuaires qui lui sont confiées au service de ses clients armateurs, importateurs et exportateurs.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

20 + 13 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments