mercredi, 17 juillet 2024
AccueilA la uneFilière avicole : Le poulet de 02 kg sera désormais vendu au prix...

Filière avicole : Le poulet de 02 kg sera désormais vendu au prix de 2300 FCFA à la sortie de la ferme d’élevage

Le prix des œufs de table n’est pas en reste. Il enregistre aussi une baisse notable et passe à 1900 FCFA l’alvéole de 30 petits œufs. Le recul de ces prix intervient quelques jours après les directives du ministre du Commerce (Commerce) à l’Interprofession avicole du Cameroun (Ipavic).

(EcoFinances) – Le prix du poulet sorti de la ferme d’élevage au Cameroun est désormais de 2300 FCFA pour un poids compris entre 1,8 et 02 kilogrammes, selon le président de l’Interprofession avicole du Cameroun (Ipavic), François Djonou, qui a adressé une correspondance, ce lundi 23 octobre 2023, aux éleveurs de poulets de chair et poules pondeuses, suite aux directives du ministre du Commerce (Mincommerce) qui date du 19 octobre dernier.

Le président de l’Ipavic a également prescrit ce lundi une baisse notable du prix des œufs de table (alvéoles de 30 œufs) : 1900 FCFA, pour les petits, 2000 FCFA, pour les moyens, et 2100 FCFA, pour les gros. « Chers aviculteurs, faisant suite à la correspondance N°0753/Mincommerce/Cab/ du 19 octobre 2023, nous avons l’honneur de porter à votre connaissance que les prix suivants seront dès à présent pratiqués dans les fermes : 2300 FCFA par poulet sorti de la ferme d’élevage pour un poids compris entre 1,8 et 02 kilogrammes et respectivement pour les alvéoles de 30 œufs de : 1900 FCFA, pour les petits, 2000 FCFA, pour les moyens, et 2100 FCFA, pour les gros », indique le président de l’Ipavic, François Djonou. Qui précise que les prix seront réajustés en fonction des cours des matières premières.

Cette baisse immédiate des prix du poulet de chair et des œufs de table intervient au moment où ces produits aviaires coûtaient, il y  a encore quelques jours,  des yeux de la tête sur le marché ;  au détriment du porte-monnaie des ménages. Dans les marchés de Douala et de Yaoundé, il fallait débourser pas moins de 3000 à 4500 FCFA  (voire plus) pour s’offrir un poulet, ou entre 2200 et 2600 FCFA pour l’alvéole de 30 œufs.

Une situation qui va désormais changer grâce à cette mesure impulsée par le gouvernement. L’on se souvient que le 19 octobre dernier, le Mincommerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, a interpellé l’Ipavic aux fins d’une baisse « immédiate et signification du prix du poulet et des œufs de table dans les marchés ». Le patron des questions commerciales au Cameroun s’appuyait ainsi sur le fait que les prix des intrants ont baissé ces derniers mois sur le marché international.

« Je relève en effet, pour m’en féliciter, que le prix du maïs est passé de 310 FCFA le kg à 200 FCFA. Parallèlement, le son de blé, qui s’échangeait sur les marchés à 150 000 FCFA la tonne, se vend depuis trois semaines à 70 000 FCFA, soit une baisse de 53% », écrivait-il récemment au patron de l’Ipavic.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!