mardi, 27 février 2024
AccueilA la uneCommerce extérieur : Les importations surclassent les exportations et s’imposent avec 166,9...

Commerce extérieur : Les importations surclassent les exportations et s’imposent avec 166,9 milliards de FCFA de plus au 1er trimestre 2023

En valeur relative, le volume global des importations est de 13,8% durant les trois premiers mois de cette année, comparativement à la même période en 2022. Tout comme les exportations globales enregistrent une hausse en volume de 8,2 % par rapport au premier trimestre de l’exercice 2022.

(EcoFinances) – Au cours du premier trimestre 2023, les importations du Cameroun ont surclassé les exportations en s’imposant avec plus de 160 milliards de FCFA de plus, selon les comptes nationaux trimestriels rendus publics par l’INS (Institution national de la statistique) le 06 septembre 2023. Celles-ci ont culminé à 1500,7 milliards de FCFA durant les 03 premiers mois de l’exercice en cours contre 1333,8 milliards de FCFA pour les exportations.

Comparativement à la même période en 2022 et 2021, les importations du pays sont globalement restées sur une courbe plus ou moins ascendante (soit 1452,6 milliards au 1er trimestre 2021 et 1436,3 milliards au 1er trimestre 2022). Idem pour les exportations (1193,7 milliards au 1er trimestre 2021 et 1232,8 milliards au 1er trimestre 2022), bien que les importations demeurent, comme d’habitude, dominantes.

En valeur relative, le volume global des importations est de 13,8% durant les trois premiers mois de cette année, comparativement à la même période en 2022. Tout comme les exportations globales enregistrent une hausse en volume de 8,2 % par rapport au premier trimestre de l’exercice 2022.

Si l’organisme public en charge de la production des données statistiques n’insiste par sur la forte domination des importations dans la balance commerciale du pays au 1er trimestre 2023, pour des raisons évidentes (extraversion de l’économie, faible agressivité de la politique d’exportation du pays), il n’en demeure pas moins qu’il explique pourquoi les importants ont grimpé de manière notable au 1er trimestre 2023.

S’agissant des importations, il indique que leur hausse considérable fait suite à l’explosion du niveau des importations de biens qui s’accroissent de 17,6% contre une quasi-stagnation des importations de services (1,1%). Ce, alors que la hausse du niveau global des exportations en volume est le résultat d’une hausse modérée des exportations de biens (3,9%) et d’une explosion des exportations de services (24,6%).

« Il en découle une contribution des exportations globales de 1,4 point à la croissance du PIB (…) Un accroissement du niveau des exportations de biens essentiellement tiré par les exportations des produits manufacturiers dont les produits de la transformation agricole et les autres produits manufacturiers », souligne l’INS.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

2 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments