jeudi, 13 juin 2024
AccueilA la uneConsommation finale des ménages : Après une hausse de 0,7% en avril...

Consommation finale des ménages : Après une hausse de 0,7% en avril 2023, les prix des biens et services enregistrent une augmentation de 0,4% en mai

La montée des prix des produits alimentaires, des coûts de logements et transport sont à l’origine de cette flambée des prix, selon la note de l’INS (Institut national de la statistique) sur l’évolution des prix à la consommation finale des ménages au Cameroun en mai 2023.

(EcoFinances) – Les prix des biens et services ont enregistré une augmentation de 0,4% en mai dernier, après une hausse de 0,7% en avril 2023, d’après la récente note de l’Institut national de la statistique (INS) relative à l’évolution des prix à la consommation des ménages au Cameroun en mai 2023. Le document publié le 25 juillet dernier informe que cet accroissement des prix observé courant mai dernier est principalement dû à une progression de 1% des prix des produits alimentaires, de 0,3% des coûts de transport et de 0,3% des coûts liés au « logement, gaz, eau, électricité et autres combustibles ».

« Par rapport au mois précédent, les prix à la consommation finale des ménages ont enregistré une hausse de 0,4% en mai 2023, après une augmentation de 0,7% en avril. Cet accroissement de prix observé ce mois (mai 2023, Ndlr) est principalement dû à une progression de 1% des prix des produits alimentaires, de 0,3% des coûts de transport et de 0,3% des coûts liés au ‘’logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles’’ », explique l’organisme public en charge de la production des données statistiques.

Dans le détail, apprend-on, la hausse de 1% des prix des produits alimentaires s’explique principalement par l’augmentation des prix des légumes, des « laits fromages et œufs » et dans une moindre mesure des poissons et fruits de mer. En revanche, les prix des huiles et graisses continuent de baisser, alors que les prix des pains et céréales ainsi que ceux des fruits se sont repliés.

Quant aux coûts liés au transport, leur relèvement   de 0,3% s’explique par l’augmentation des coûts d’achat de véhicule et des services de transport (notamment les transports aérien et routier de passagers).

Pour rappel, la consommation finale (effective) des ménages inclut tous les biens et les services acquis par les ménages résidents pour la satisfaction de leurs besoins, que ces acquisitions aient fait, ou non, l’objet d’une dépense de leur part.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!