lundi, 04 mars 2024
AccueilA la uneFacilité de garantie : 15 banques et 37 EMF acceptent d’accompagner l’Etat dans...

Facilité de garantie : 15 banques et 37 EMF acceptent d’accompagner l’Etat dans sa politique de lutte contre l’accès difficile au crédit

Les conventions de garantie, qui devraient permettre aux entreprises publiques et privées d’accéder plus facilement au crédit bancaire, ont été signées, ce 16 août 2023 à Yaoundé, entre l’Etat et les banques et établissements de microfinance.

(EcoFinances) – Une quinzaine de banques et une trentaine d’établissements de microfinance (EMF) ont accepté d’accompagner l’Etat dans le cadre de sa politique de lutte contre l’accès difficile des entreprises au crédit au Cameroun, selon le communiqué du ministère des Finances du 11 août dernier informant les opérateurs économiques de la signature , ce 16 août 2023 à Yaoundé, d’une convention de garantie de portefeuille entre l’Etat du Cameroun, les établissements de crédits et les établissements de microfinance.

La convention dont il est question ici consacre, apprend-on, « la mise en œuvre effective de la Facilité de garantie de l’Etat aux entreprises, telle que prévue par la loi de Finances 2023, habilitant le Gouvernement à l’aval de l’Etat aux établissements publics et entreprises publiques et privées, au titre des emprunts intérieurs, pour un montant global de 200 milliards de FCFA ».

Un coup d’œil rapide sur la liste des banques et EMF ayant accepté de soutenir l’Etat dans sa politique d’accompagnement et d’appui à l’initiative privée permet de voir que 15 établissements de crédit et 37 établissements de microfinance sont impliqués dans cette opération.

Il s’agit, pour ce qui est des banques, des établissements de crédit suivants : Afriland First Bank, Bange Bank, Banque Atlantique, BC-PME, BGFI Bank, Bicec, Citi Bank, Commercial Bank of Cameroon (CBC), Crédit Communautaire d’Afrique (CCA), La Régionale Bank, National Financial Credit (NFC), Pro-PME, Société Commerciale des Banques (SCB), Société générale Cameroun (SGC), Union Bank of Cameroon (UBC). Soit en tout 15 banques. On peut notamment constater que des banques telles que Access Bank, UBA Cameroun ou encore Standard Chartered Bank n’y figurent pas.

Quant aux EMF, il s’agit des établissements de microfinance suivants : Acep, Advans Cameroun, Bapccul, Camccul, CCC-Plc, CCEC, CEC Cameroun, Cecec, CEPI, CMDC-SA, Conadie, Crédit du Sahel, Crédit Populaire, Express Union, Fidev SA, Figec, Financial House, First Trust, Focep, IDEV, MCD SA, Migec SA, Mintayen Cooperative Credit Union, Mufid, Mupeci, Nofia, Rainbow, Reccucam, Renaprov Finance SA, RIC, SCEC, Shiccul, Sofina, Unics, Univers Finance et Vision Finance.

Pour rappel, les conventions de garantie, qui devraient permettre aux entreprises publiques et privées d’accéder plus facilement au crédit bancaire, ont effectivement été signées, ce 16 août 2023 à Yaoundé, entre l’Etat et les banques et établissements de microfinance.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

sept + douze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments