mardi, 27 février 2024
AccueilA la uneFusion Gicam-Ecam : Le conseil d’administration du Gicam contre le projet porté par...

Fusion Gicam-Ecam : Le conseil d’administration du Gicam contre le projet porté par Célestin Tawamba

Le conseil a refusé de valider le traité de dissolution du Gicam au profit d’une nouvelle organisation patronale, au terme de sa réunion du 05 mai dernier à Douala.

(EcoFinances) – Le conseil d’administration du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), qui s’est réuni ce vendredi 05 mai 2023 à Douala, a refusé de valider le traité de dissolution de la principale organisation patronale du pays au profit d’un nouveau mouvement patronal, selon des sources internes à ce Groupement. Le conseil a, apprend-on, reproché à l’actuel président du Gicam, Célestin Tawamba, dont le second mandat à la tête du Groupement expire en décembre 2023, le fait de n’avoir pas au préalable obtenu son accord avant d’initier ce projet. Tout comme ce dernier lui reproche de n’avoir jamais distribué au sein du Gicam le traité de fusion ainsi que ses annexes.

« Réuni le vendredi 05 mai 2023 à Douala, le conseil d’administration du Gicam a refusé de valider le traité de dissolution du Gicam au profit d’une nouvelle organisation patronale. Le conseil d’administration a reproché à M. Célestin Tawamba de n’avoir pas obtenu son accord avant d’initier son aventure. Il lui a reproché de n’avoir jamais distribué au sein du Gicam le traité et ses annexes. La cavalerie a été démasquée et condamnée », confie un patron membre du Gicam, qui révèle qu’une assemblée ordinaire de l’organisation est prévue le 02 juin 2023 dans la capitale économique.

Cette information récente émanant des sources internes au Gicam intervient au moment où de nombreux patrons membres de la plus puissante organisation patronale du Cameroun ont, ces dernières semaines, exprimé leur désaccord quant au traité de fusion-création d’une nouvelle entité signée le 05 avril dernier par Célestin Tawamba et son homologue de l’organisation patronale des PME, Entreprises du Cameroun (Ecam), Protais Ayangma.

Chef d’entreprise et président de la commission Economie et développement de l’entreprise au Gicam, Emmanuel Wafo, en fait partie. Celui qui est également le PDG de Mit Chimie, entreprise réputée et spécialisée dans les solutions d’ingénierie de transformation des matières plastiques, a, dans une lettre ouverture rendue publique le 24 avril dernier, indiqué les raisons pour lesquelles il s’oppose de manière énergique à ce projet. « Cette fusion, tant sur la forme que sur le fond, pose un certain nombre de problèmes que je dénonce et qui du point de vue de l’éthique et du droit rendent ladite fusion caduque », a-t-il récemment souligné.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

3 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments