jeudi, 20 juin 2024
AccueilA la uneEtat-civil : A Dschang, le maire Jacquis Kemleu accélère le processus d’établissement d'actes...

Etat-civil : A Dschang, le maire Jacquis Kemleu accélère le processus d’établissement d’actes de naissance aux populations en saisissant l’autorité judiciaire

Le premier magistrat de la ville de Dschang (commune de plus de 400 000 habitants) a récemment saisi l'autorité judiciaire pour qu'elle procède aux audiences devant permettre l'établissement de ce précieux document aux populations.

(EcoFinances)- Le maire Jacquis Gabriel Kemleu Tchabgou de la Commune de Dschang travaille actuellement à l’accélération du processus de délivrance d’actes de naissance aux populations de sa municipalité, selon une récente note d’information de la mairie publiée ces dernières heures. En effet, le premier magistrat de la ville de Dschang (commune de plus de 400 000 habitants) a récemment saisi l’autorité judiciaire pour qu’elle procède aux audiences devant permettre l’établissement de ce précieux document aux populations. Il s’agit en réalité de la suite de la campagne d’établissement massif d’actes de naissance, initiée en mars 2022 par le ministère de la Décentralisation et du développement local (Minddevel).

« Pendant pratiquement un an, les citoyens de la ville de Dschang ont été sensibilisés à se rendre auprès du service des affaires sociales de la mairie, afin de fournir les informations nécessaires d’enregistrement pour aboutir à cette étape. Travaillant dans le sens de rendre possible cette main tendue du gouvernement envers les populations, le maire Jacquis Kemleu a saisi l’autorité judiciaire afin qu’elle procède aux audiences devant permettre l’établissement de ce précieux sésame de la vie de tout être humain », indique la mairie de Dschang.

Dans un communiqué signé par le maire Jacquis Kemleu la semaine dernière, cette dernière invite, apprend-on, toutes les personnes ayant soumis un dossier dans les services de la municipalité à se présenter devant les juges constitués pour assurer ces audiences foraines du 17 au 20 avril dans la salle des fêtes du bâtiment annexe de la commune.  « Assurément, les personnes dont les noms sont sur les listes constituées passent tour à tour devant les juges répondre aux différentes questions des juges, tout en présentant tous les éléments justificatifs nécessaires », font savoir les services du maire. Qui ajoutent : « Au bout de cette étape, seront délivrés des procès-verbaux, des expéditions et grosses du tribunal pour autoriser l’autorité municipale à établir des actes de naissance à tous ceux dont la demande aura été favorable ».

Le maire de Dschang, Jacquis Gabriel Kemleu Tchabgou.

Pièce administrative et juridique reconnue officiellement par l’État civil

Pour rappel, l’acte de naissance est une pièce administrative et juridique reconnue officiellement par l’État civil suite à l’accouchement d’un enfant. D’une importance capitale pour chacun, il implique la responsabilité de tous en vue d’un usage à bon escient. Ainsi, après la naissance, de nombreuses informations sont recueillies auprès des parents pour constituer ce document qui sera utile pendant toute une existence.

Au Cameroun, beaucoup d’enfants naissent et grandissent sans être déclarés auprès des services compétents. Ce qui pose un sérieux problème à l’Etat qui, ces dernières années, multiplient des initiatives susceptibles d’aider à résorber ce phénomène.  Il y a quatre ans, plus de 1,6 millions d’élèves inscrits dans les écoles primaires et maternelles du pays ne disposaient pas de cette pièce officielle, d’après le Bureau national d’état-civil.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!