mardi, 20 février 2024
AccueilA la unePéage routier : Les travaux de la construction de 14 postes de...

Péage routier : Les travaux de la construction de 14 postes de péage automatique exécutés à hauteur de 40% sur 07 sites, selon le Mintp

D’après le ministère des Travaux publics (Mintp), dont une équipe d’évaluation des travaux était sur le terrain au tout début du mois de mars 2023, le partenaire Tollcam Partenariats SAS envisage l’achèvement de la première phase (phase 1), qui consiste à construire 07 postes sur 07 sites, d’ici septembre prochain.

(EcoFinances) – Les travaux de construction de 14 postes de péage automatique sont à date exécutés à hauteur de 40% sur 07 (sept) sites (Mbankomo, Boumnyebel, Edéa, Tiko, Mbanga, Nkometoi et Nsimalen), selon le ministère des Travaux publics (Mintp), qui précise dans une note d’information rendue publique le 10 mars dernier que ces travaux qui constituent la phase 1 du projet devraient être bouclés avant la fin troisième trimestre 2023.

« Dans quelques mois (de cette année), les premiers postes du péage automatique seront mis en exploitation, notamment ceux de Mbankomo, de Boumnyebel, d’Edéa, de Tiko, de Mbanga, de Nkometou et de Nsimalen », indique l’équipe du Mintp qui a effectué une mission d’évaluation sur ces différents sites au début de ce mois de mars 2023. Cette dernière fait surtout savoir que les travaux de dégagement des emprises ainsi que les travaux préliminaires et de conception, sur tous les sites concernés, sont effectués à 100% ; tout comme ceux relatif aux voies et réseaux divers.

« S’agissant des travaux liés aux gares de péage dans l’ensemble, l’on note les évolutions ci-après : les terrassements généraux sont réalisés à 64% ;  la chaussée en béton bitumineux d’une épaisseur de 6 cm ainsi que les accotements en bicouche, sont réalisés à 60% ; les travaux d’assainissement hors plateforme sont réalisés à 60%. Par ailleurs, les travaux relatifs aux ouvrages hydrauliques sont réalisés à 50%, l’assainissement de la plateforme enregistre un taux de réalisation de 70%. Les îlots, entonnements et fondation des cabines sont effectués à 60% », souligne l’équipe du Mintp, qui ajoute également que la construction des bâtiments de la gare de péage est exécutée à 60%, les auvents-cabines et finitions étant réalisés à 55% et le raccordement aux réseaux exécuté à 45%. S’appuyant sur le rétro planning des travaux, elle croit savoir que le résultat attendu à la fin du mois de mars 2023 est un avancement de 64,3%.

Pour rappel, le projet dont il est question ici est exécuté dans le cadre d’un contrat de partenariat public-privé pour le financement, la conception, la construction, l’équipement, l’exploitation et la maintenance de 14 postes de péage automatique à travers le pays. D’après le Mintp, le partenaire Tollcam Partenariats SAS envisage l’achèvement de la première phase (phase 1), qui consiste à construire 07 postes sur 07 sites d’ici septembre 2023.

Concernant la libération des sites de l’ensemble du projet, l’on apprend que les sites de Mbankomo, Boumnyebel, Edéa situés dans le domaine public routier sont libres. Ce qui n’est pas le cas de Nsimalen, Nkometou, Tiko, Foumbot, Dschang, Bafia dont les décrets d’expropriation ont déjà été signés. La situation des sites de Mbanga, Manjo, Matazem, Bayangam et Bandja n’est pas si différente, puisqu’ils sont en attende de décrets d’expropriation. Les dossiers ayant été, apprend-on, instruits. « Cependant, afin de poursuivre les travaux, le partenaire a entrepris les paiements des compensations selon les normes de la Société Financière Internationale, ainsi que le préfinancement des indemnisations aux victimes impactées par le projet », conclut l’équipe du Mintp.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

3 × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular