jeudi, 20 juin 2024
AccueilA la uneInvestissements publics : Le processus de maturation des projets fait passer le taux...

Investissements publics : Le processus de maturation des projets fait passer le taux d’exécution du BIP de 76, 36% en 2018 à 92,36% en 2020

Nombre de projets déployés à travers le pays dans le cadre de l’exécution du Budget d’investissement public (BIP) ont ces dernières années enregistré un très faible taux d’exécution (certains n’ayant parfois jamais été réalisés), selon les données officielles. Des secteurs d’activité tels que les infrastructures, l’énergie, l’agriculture ou encore l’éducation, qui sont pourtant des domaines clés pour l’amélioration des conditions de vie des populations, ont très souvent été les plus affectés, obligeant le gouvernement à revoir sa stratégie de déploiement du BIP dans les dix régions du pays. La politique de maturation des projets en fait partie. Un atelier de renforcement des capacités des responsables publics en charge de la maturation des projets d’investissement s’est tenu ce mardi 28 février 2023 à Yaoundé.

(EcoFinances) – La politique de maturation des projets adoptée depuis quelques années par le gouvernement à l’effet d’améliorer le taux d’exécution du Budget d’investissement public (BIP) à travers le pays commence à porter des fruits. Selon le directeur général de l’Economie et de la programmation des investissements publics au Minepat (ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire), Isaac Tamba, les initiatives déployées par le gouvernement dans le cadre du processus de maturation des projets « ont contribué à l’amélioration sensible du taux d’exécution physique du BIP, en portant celui-ci de 76,36% en 2018 à 92,36% en 2020 ». Soit une hausse de 16% en deux ans.

Il a fait mention de ces données au cours de l’atelier sur la maturation des projets qu’il a présidé ce mardi 28 février 2023 à Yaoundé. Un séminaire organisé par le Minepat dont l’objectif était de renforcer les capacités des responsables publics en charge de la maturation des projets d’investissement, afin de maîtriser les coûts et anticiper sur l’exploitation, la maintenance et pérennisation des ouvrages. Concrètement, il s’est agi, pendant cette rencontre, de lancer officiellement les activités de maturation des projets telles que prescrites dans le décret fixant le calendrier budgétaire de l’Etat ;  de présenter le bilan de la réforme engagée depuis 2018 sur la maturation et les perspectives de préparation et de validation des projets ;  et enfin, de sensibiliser les participants sur le processus de maturation des projets en mode PPP (Partenariat public-privé).

Malgré l’embellie enregistrée, des difficultés persistent et continuent d’entraver le processus de maturation des projets.

Parmi les initiatives déployées dans le cadre de la politique de maturation des projets ces dernières années et dont les retombées positives sont aujourd’hui palpables, Isaac Tamba cite, entre autres, la mise en place, au niveau central, des Commissions internes de maturation des projets dans les départements ministériels, les entreprises et établissements publics, le fonctionnement du Comité technique interministériel des experts en charge de la maturation des projets et la délivrance des visas de maturité. Et au niveau local, la mise en place des rencontres régionales en charge de l’évaluation de la maturation des projets des Collectivités territoriales décentralisées (CTD) et des services déconcentrés de l’Etat.

Même si cette embellie est à saluer, Isaac Tamba prévient toutefois que des difficultés persistent et continuent d’entraver le processus de maturation des projets. Elles vont , apprend-on, de la quasi-absence des sessions de renforcement des capacités des acteurs impliqués dans le processus de maturation des projets au niveau des administration  à la faible maîtrise du rôle des ingénieurs de l’Etat par les maîtres d’ouvrage, en passant par l’allocation insuffisante des ressources dédiées au fonctionnement des instances d’examen de la maturité des projets, la culture pesante de l’octroi des visas de maturité à titre exceptionnel, et la faible vulgarisation des textes sur maturation des projets, etc…

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!