vendredi, 19 juillet 2024
AccueilA la uneFilière cacao : Neo Industy et Atlantic Cocoa ont boosté la transformation des...

Filière cacao : Neo Industy et Atlantic Cocoa ont boosté la transformation des fèves durant la campagne 2021/2022

Selon le bulletin des exportations des matières premières du ministère de l’Economie (Minepat), les volumes transformés se sont sensiblement accrus (+28,1%) au cours de la campagne 2021/2022 pour s’établir à 86 850 tonnes.

(EcoFinances) – Les dernières-nées des usines de transformation de fèves de cacao au Cameroun que sont Neo Indusry SA et Atlantic Cocoa Corporation ont fortement boosté la transformation des fèves dans le pays au cours de la campagne cacaoyère 2021/2022, d’après le bulletin des exportations des matières premières du ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat) de décembre 2022.

« En ce qui concerne la transformation locale de fèves, on note que les volumes transformés se sont sensiblement accrus (+28,1%) au cours de la campagne 2021/2022 pour s’établir à 86 850 tonnes. Cette performance est notamment liée à la forte hausse des capacités de transformation locales induite par deux nouvelles unités (Atlantic Coco et Neo Industry) », fait savoir le document consulté par Ecofinances.net.

Bien que le document ne donne aucun détail quant aux quantités de fèves transformées par ces deux nouvelles unités, il convient toutefois de relever que Neo Industry SA et Atlantic Cocoa Corporation font partie des plus grosses usines de transformation du cacao du pays, avec des capacités annuelles respectives de 33 000 tonnes (extensibles à 66 000 tonnes) et 48 000 tonnes (extensibles à 64 000 tonnes). Ce qui signifie que les volumes transformés de fèves au Cameroun vont certainement augmenter dans les prochaines années.

Cette hausse des quantités de fèves transformées locales intervient au moment où la production cacaoyère ne cesse d’augmenter depuis trois ans. « Au niveau national, la production cacaoyère s’est située à 295 163 tonnes au cours de la campagne 2021/2022 contre 292 471 tonnes pour la campagne précédente, soit un accroissement de 0,9%. Cette évolution favorable observée depuis près de trois années est notamment induite par le renforcement des accompagnements des producteurs, la hausse des prix d’achats bord champ et la relance progressive de la production du cacao dans la Région du Sud-Ouest » », fait savoir le Minepat, qui rappelle qu’en raison de la crise sécuritaire dans le Sud-Ouest, le volume de production commercialisé issu de ce bassin est passé de 111 087 tonnes au cours de la campagne 2015/2016 à 74 574 tonnes pour la campagne 2019/2020 (- 33%).

A en croire le Minepat, la dynamique haussière des produits transformés engagée depuis 2017 s’est accélérée en 2022. Les volumes exportés de beurre et de pâte de cacao ont respectivement enregistré des hausses de 40% et 10,3% en glissement annuel sur les neuf premiers mois.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!