mercredi, 17 juillet 2024
AccueilA la uneIndustrie minière : La bauxite de Minim-Martap sera exportée via le Port de...

Industrie minière : La bauxite de Minim-Martap sera exportée via le Port de Douala qui vient de signer un MOU avec Canyon Resources

Un protocole d’accord (MOU) vient d’être signé entre le Port autonome de Douala (PAD) et l’entreprise australienne Canyon Resources, selon un communiqué rendu public ce 09 janvier 2023.

(EcoFinances) – Le milliard de tonnes de ressources minérales et les près de 100 millions de réserves de bauxite prouvées de Minim-Martap (une localité de la commune de Tibati dans la région de l’Adamaoua) seront exportées à partir du Port autonome de Douala (PAD). Ce dernier vient de signer avec l’entreprise australienne Canyon Resources (ses actions ont bondi de 7% en bourse depuis l’annonce de cette nouvelle) un protocole d’accord (Memorandum of Understanding, MOU).

« Canyon Resources Limited (ASX: CAY) a le plaisir d’informer le public de  la signature d’un protocole d’accord («MOU») avec le Port autonome de Douala (PAD)  qui permettra de développer les infrastructures du Port de Douala-Bonabéri », indique l’entreprise australienne ce 09 janvier 2023 dans un communiqué.

Le protocole d’accord (MOU) vise, apprend-on, à mettre en place un cadre de partenariat entre le PAD et Canyon pour la conception, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance d’un terminal minier pour le transport, le stockage, la manutention et l’exportation de la bauxite du projet Minim Martap sur la rive droite du fleuve Wouri au Port de Douala-Bonabéri.

« Toutes les études de préfaisabilité seront réalisées aux frais de Canyon. Le MOU est une déclaration d’intention et vise à fixer le cadre général d’un éventuel partenariat entre le PAD et Canyon. La portée de ce protocole d’entente concerne les études de préfaisabilité nécessaires à la réalisation du projet », souligne le document, qui précise que la durée du présent protocole d’entente est d’un (1) an, avec une période renouvelable de six (6) mois.

Au Cameroun, le potentiel de Minim-Martap est estimé à 01 milliard de tonnes de ressources minérales et d’environ 100 millions de réserves de bauxite prouvées.

Selon le directeur général de Canyon Resources, Jean-Sébastien Boutet, ce protocole d’accord avec le PAD a été signé après une négociation minutieuse et collaborative.  « Le Port de Douala est engagé dans un important programme de modernisation de ses infrastructures et ce protocole d’accord est une étape importante qui s’aligne sur ce programme. Les discussions avec les responsables gouvernementaux au Cameroun continuent d’être menées de manière positive », déclare-t-il, précisant qu’au fur et à mesure que d’autres étapes seront franchies concernant ces discussions, ils informeront les actionnaires.

L’annonce de l’exportation de la bauxite de Minim-Martap via le Port de Douala intervient au moment où les experts (y compris le chef de l’Etat) déplorent de plus en plus la faible contribution (seulement 01% du PIB) de l’industrie minière à l’économie nationale. Pourtant, le Cameroun est réputé pour ses immenses ressources minières.

Le démarrage de l’exploitation de la bauxite de Minim-Martap, qui semble désormais proche, va, selon plusieurs analystes, révolutionner l’industrie minière dans le pays. Le potentiel Minim-Martap étant estimé à 01 milliard de tonnes de ressources minérales et d’environ 100 millions de réserves de bauxite prouvées.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!