vendredi, 12 juillet 2024
AccueilA la uneCameroun : Le SMIG des agents de l'Etat relevant du Code du travail...

Cameroun : Le SMIG des agents de l’Etat relevant du Code du travail fixé à 43 969 FCFA, contre 41 875 FCFA depuis mars 2023

Le Premier ministre, chef du gouvernement, Chief Dr Joseph Dion Ngute, a pris un décret y relatif le 23 février 2024.

(EcoFinances) – Le Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) des agents de l’Etat relevant du Code du travail est, depuis la semaine dernière, fixé à 43 369 FCFA (contre 41 875 FCFA depuis le 21 mars 2023), selon le décret du Premier ministre, chef du gouvernement, Chief Dr Joseph Dion Ngute, signé le 23 février 2024. Comparativement au dernier SMIG des mêmes employés de l’Etat, il s’agit d’une augmentation de 2094 FCFA en valeur absolue et de 5,03% en valeur relative.

 « Le Salaire minimum interprofessionnel garanti, en abrégé ‘’SMIG’’, est, à compter de la date de la signature du présent décret, fixé à 43 969 FCFA, pour les agents de l’Etat relevant du Code du travail. Sont abrogées, toutes les dispositions antérieures contraires, notamment celle du décret n°2023/00338/PM du 21 mars 2023 fixant le Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) », précise le décret du PM d’il y a quelques jours, en ses articles 1er et 2.

Une mesure gouvernementale qui intervient un peu plus de trois semaines après la dernière augmentation des prix du carburant au Cameroun (les prix du litre du super et du  gasoil ont respectivement subi une hausse de 110 et 108 FCFA depuis le 3 février dernier ), et seulement quelques jours après les décrets présidentiels portant revalorisation de la rémunération mensuelle de base des personnels civils et militaires de 5%, et le montant des allocations familiales  servies aux travailleurs à 4500 FCFA par enfant à charge et par mois.

Toutefois, le récent décret du PM ne fait pas mention de la révision à la hausse du SMIG des travailleurs du secteur agricole et assimilé (fixé à 45 000 FCFA par mois depuis mars 2023) et celui des employés d’autres secteurs d’activités sur l’étendue du territoire national , qui est de 60 000 FCFA par mois, d’après le décret du 21 mars 2023.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!