jeudi, 20 juin 2024
AccueilA la uneTransport ferroviaire : Face aux parlementaires, Camrail rappelle qu'elle a injecté plus...

Transport ferroviaire : Face aux parlementaires, Camrail rappelle qu’elle a injecté plus de 700 milliards de FCFA dans la modernisation des infrastructures depuis 1999

Les députés membres de la commission de la Production et des échanges à l’Assemblée nationale camerounaise ont, du 16 au 19 août 2023, effectué une visite d’échanges et d’informations au siège de l'entreprise à Douala.

(EcoFinances) – Camrail (Cameroon Railways), la filiale d’Africa Global Logistics (AGL), a investi plus de 700 milliards de FCFA dans la modernisation des infrastructures depuis la signature de la convention de concession en 1999, selon l’entreprise qui a reçu, du 16 au 19 août 2023 à Douala, une importante délégation de parlementaires camerounais dans le cadre d’une visite d’échanges et d’informations.

« Avec plus de 700 milliards de FCFA injectés dans la modernisation des infrastructures depuis la signature de la convention de concession en 1999, Camrail a fait de la modernisation du réseau ferroviaire camerounais une priorité », indique le concessionnaire des chemins de fer au Cameroun.

550 km de voie ont été rénovés

Face aux parlementaires, le top management de l’entreprise a expliqué que plus de 550 km de voie ont été rénovés dont 175 km entièrement renouvelés au cours des deux dernières décennies. « Grâce à son actionnariat, des installations modernes pour le matériel moteur ou remorqué ont pu être mises en place aux ateliers centraux de Bassa-Douala avec une intégration des technologies de pointe », précise-t-il.

En dépit des aléas, l’importance de l’activité voyageurs a, apprend-on, été préservée avec 08 trains quotidiens pour 800 000 voyageurs transportés en moyenne chaque année. Tout comme les actions suivantes ont pu être déployées :  la réhabilitation du matériel roulant voyageurs, la rénovation des gares, la digitalisation du service voyageurs et l’amélioration des conditions d’accueil et de transport des passagers.

Une vue intérieure du train express lors de sa mise en service le 1er juillet 2021.

Impressionnés par les efforts fournis au cours des deux dernières décennies par Camrail, les députés de la Nation n’ont pas manqué de féliciter le top management de l’entreprise, tout en l’encourageant à poursuivre dans la même lancée. « La Commission souhaitait être édifiée sur les atouts et défis de CamrailL afin de s’assurer du partenariat toujours fructueux avec l’État du Cameroun dans le contexte de la nouvelle loi régissant le secteur ferroviaire », a, à l’occasion, déclaré l’honorable Guillaume Mbakam Chouga, président de la commission de la Production et des échanges à l’Assemblée nationale.

Camrail :   un partenaire exemplaire de l’État du Cameroun 

Heureux d’accueillir les parlementaires camerounais dans les murs de Camrail, son directeur général, Pascal Miny, a, pour sa part, souligné : « La visite de la commission de la Production et des échanges à l’Assemblée nationale consacre, d’une part, tout l’intérêt que cette institution accorde à Camrail et, d’autre part, la place de choix que le secteur ferroviaire occupe dans le développement socioéconomique du Cameroun ». Tout comme il a ajouté que, grâce à sa dynamique politique des ressources humaines qui attire des nombreux talents chaque année, et sa politique de proximité ferroviaire, 400 millions de FCFA sont investis annuellement en faveur des communautés riveraines du chemin de fer. Ce qui fait de Camrail « un partenaire exemplaire de l’État du Cameroun »,

Pendant sa visite de quatre jours chez Camrail, la délégation de la commission de la Production et des échanges à l’Assemblée nationale camerounaise a, apprend-on, d’abord tenu une séance de travail avec Pascal Miny, DG de Camrail , avant d’effectuer une visite terrain au sein de l’entreprise. Débutée dans les ateliers centraux de Bassa, poumon de l’activité ferroviaire, cette visite s’est notamment poursuivie par un parcours à bord et une inspection des ouvrages ferroviaires entre Douala et Edéa puis entre Yaoundé et Mbandjock.

12 milliards de FCFA en moyenne investis par an

Pour rappel, la filiale d’AGL, en tant qu’un des acteurs majeurs du développement économique et social au Cameroun, investit en moyenne 12 milliards de FCFA par an. L’entreprise reverse en moyenne 10 milliards de FCFA chaque année à l’État du Cameroun au titre des redevances, taxes et impôts. Avec 1500 employés directs, 4000 sous-traitants, Camrail  assure développer une politique volontariste de ses ressources humaines et de son écosystème.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!