samedi, 13 juillet 2024
AccueilA la uneCréation des richesses : La Covid-19 a fait chuter de 2,5% le chiffre...

Création des richesses : La Covid-19 a fait chuter de 2,5% le chiffre d’affaires des entreprises modernes en 2020, le faisant passer de 13 174,8 milliards de FCFA en 2018 à 12 885 milliards de FCFA en 2020

L’INS nous apprend dans son rapport publié le 13 février 2023 que les 12 885 milliards de FCFA de chiffre d’affaires générés en 2020 sont le fruit travail acharné des 47 627 entreprises modernes qu’il a pris le soin de répertorier à travers le pays.

(EcoFinances) – Le chiffre d’affaires hors taxes global de l’ensemble des entreprises modernes a chuté de 2,2% en 2020 en raison de l’impact néfaste de la pandémie à covid-19, qui l’a fait passer de 13 174,8 milliards de FCFA en 2018 à 12 885 milliards au cours de l’exercice 2020, selon le rapport annuel 2020 de l’INS (Institut national de la statistique) relatif à la démographie des entreprises modernes qu’il a rendu public le 13 février 2023.

« En 2020, le Chiffre d’affaires hors taxes (CAHT) global de l’ensemble des entreprises modernes s’élève à 12 885,0 milliards de FCFA contre 13 174, 8 milliards de FCFA en 2018, soit une baisse en valeur nominale de -2,2% », indique le document de 33 pages consulté par EcoFinances.Net, précisant que la pandémie à covid-19 a perturbé l’activité économique. Même si l’on a observé cette année-là une hausse du nombre d’entreprises modernes (+24 ,5% par rapport à 2019), en raison des efforts déployés par les pouvoirs publics pour faciliter la migration des entreprises du secteur formel vers le formel.

L’INS nous apprend dans son rapport que les 12 885 milliards de FCFA de chiffre d’affaires générés en 2020 ont été rendus possibles grâce au travail abattu par les 47 627 entreprises modernes qu’il a pris le soin de répertorier dont 16 134 implantées à Douala (43,2 %) et 14 814 à Yaoundé (39,3%).

Sur la répartition des entreprises par tranches de chiffre d’affaires, il explique que les sociétés ayant le chiffre d’affaires inférieur à cinquante (50) millions de FCFA sont les plus nombreuses (78,4%). Mais ces dernières ne cumulent qu’un CAHT de trois cent-trente-quatre (334) milliards de FCFA, soit 2,7% du CAHT global. En revanche, les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à trois (03) milliards de FCFA représentent seulement 0,1 % des entreprises, mais concentrent 50,2% du CAHT total.

Comme les années précédentes, le secteur tertiaire (commerce et services) s’est une fois de plus taillée la part du lion dans la ventilation du chiffre des affaires des entreprises modernes en 2020.

Forte domination du secteur tertiaire dans la ventilation du chiffre d’affaires des entreprises en 2020

Concernant la répartition du chiffre d’affaires selon la forme juridique, le rapport de l’INS informe qu’en 2020 le chiffre d’affaires global des entreprises modernes est généré à près de 92,1 % par les personnes morales. « Dans le détail, cette contribution est inégalement répartie. Les Sociétés Anonymes (SA) et les Sociétés à Responsabilité limitée (SARL) en génèrent respectivement 41,3% et 27,1%. Les sociétés d’économie mixte occupent la troisième position avec une part de 17,5 % dans le CAHT global. Les formes sociétaires autres que celles suscitées pèsent environ 5,0%, soit un poids comparable à celui des EI », souligne l’organisme public en charge de la production des données statistiques.

Par secteur d’activité, la ventilation du chiffre d’affaires en 2020 confirme le rôle économique de premier plan du secteur « Tertiaire », lequel génère 63,1 % du CAHT total. Il est suivi du secteur « Secondaire », avec 33,7%. Le poids du secteur « Primaire » dans le CAHT total reste marginal, apprend-on.

Suivant l’activité, la branche « Commerce de gros et de détail et réparation de véhicules » reste dominante en 2020, générant à elle seule 32,0% du chiffre d’affaires global des entreprises. Les branches « Activités financières et d’assurance » avec 9,9%, « Construction » avec 7,3 % et « Activités fournies principalement aux entreprises » (7,3%), suivent dans l’ordre. Les « Activités d’information et de télécommunication », Le « Transport et entreposage », l’« Industrie des boissons » , la «Production d’électricité, de gaz et d’air conditionné » ,l’« Extraction des hydrocarbures», et la «Fabrication des produits métallurgiques de base et d’ouvrages en métaux » bouclent le top 10 des branches d’activités en terme de chiffre d’affaires.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!