vendredi, 14 juin 2024
AccueilA la uneCréation d’emplois : Camrail recrutera une centaine de jeunes diplômés d’ici le 1er...

Création d’emplois : Camrail recrutera une centaine de jeunes diplômés d’ici le 1er trimestre 2023

Selon un récent communiqué de presse de l’entreprise, ce sont en tout 107 jeunes Camerounais préalablement formés aux métiers ferroviaires qui seront recrutés d’ici le mois de mars 2023.

(EcoFinances) – Une centaine de jeunes diplômés seront recrutés au cours du premier trimestre 2023 par la filiale de Bolloré Railways et concessionnaire du chemin de fer camerounais , Camrail , selon un communiqué de presse rendu public le 13 décembre 2022 par l’entreprise. Lequel précise que 107 jeunes Camerounais préalablement formés aux métiers ferroviaires de base seront recrutés d’ici le mois de mars 2023.

La première vague de ce vaste recrutement est constituée de 32 jeunes arrivés au terme de 05 mois de formation au métier d’agent manœuvre et qui viennent d’intégrer ses effectifs. Leur formation s’est déroulée en partenariat avec le Centre de formation Professionnelle et Continue- La Salle (CFPC-LS), lié à Camrail depuis mai 2017 dans le cadre d’une convention de partenariat, apprend-on.

A en croire Thierry Armand Owona, directeur des ressources humaines à Camrail, l’entreprise va, au cours du 1er trimestre 2023, à nouveau recruter 75 jeunes formés en partenariat avec le CFPC-LS (53) et l’Institut de formation professionnelle aux métiers ferroviaires en Afrique centrale-Imefac (22). « De cette façon, nous restons fidèles à notre politique de formation aux métiers ferroviaires de base et de création d’emplois jeunes dont le champ a été élargi avec la signature d’un partenariat avec l’Institut de formation professionnelle aux métiers ferroviaires en Afrique, l’Imefac », souligne-t-il.

L’arrivée de ces nouvelles recrues portera à plus d’un demi-millier le nombre de jeunes camerounais formés et recrutés par Camrail en cinq (05) ans, soit une moyenne de 100 jeunes recrutés par ce canal chaque année.  L’entreprise a, apprend-on, investi plus de 400 millions de FCFA afin de financer la moitié des frais de concours et de formation de ces jeunes Camerounais, ainsi que la totalité des frais médicaux et tests psychotechniques.

« Grâce à sa politique des ressources humaines et son engagement en faveur de la création d’emplois, Camrail a par ailleurs fait l’objet d’appréciations de la part des autorités dont le ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle de même que la Caisse nationale de prévoyance sociale », fait savoir le communiqué de presse parvenu à notre Rédaction.

Qui ajoute que le respect des délais de paiement des cotisations sociales et leur consistance (soit près de 1 183 343 512 de FCFA uniquement en 2021) et l’immatriculation de l’ensemble de ses personnels ont valu à Camrail le Certificat d’exemplarité décerné par la Caisse nationale de prévoyance sociale en 2015 et le Prix « Marikana 2015 » décerné par l’Institut Afrique RSE pour l’excellence de sa politique des ressources humaines.

Rappelons que Camrail, qui est le concessionnaire du chemin de fer Camerounais depuis 1999, est un acteur majeur du développement économique et social au Cameroun. L’entreprise investit en moyenne chaque année la somme de 12 milliards de FCFA, reversant en moyenne 10 milliards de FCFA par an à l’Etat du Cameroun au titre des redevances, taxes et impôts. « Avec 1500 employés directs, 4000 personnels de la sous-traitance, Camrail développe une politique volontariste des ressources humaines », indique la filiale de Bolloré Railways.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!