lundi, 04 mars 2024
AccueilRSEAssainissement :La mairie de Douala lance une opération de collecte et de recyclage...

Assainissement :La mairie de Douala lance une opération de collecte et de recyclage de déchets

A quelques jours des fêtes de fin d’année les autorités de la ville de Douala vont en guerre contre les déchets solides qui jonchent les rues de la capitale économique du Cameroun via l’initiative « Recycling Challenge ».

(EcoFinances) – Six communes d’arrondissement sont concernées par l’opération « Recycling Challenge » que vient de lancer la ville de Douala afin de rendre la capitale économique plus propre et agréable à quelques jours des fêtes de fin d’année. L’opération pilotée par le Dr Roger Njitchoua, 2e adjoint au maire de Douala, a été lancé ces derniers jours au Lycée technique de Douala Koumassi, aux fins d’encourager les élèves à mieux collecter les déchets domestiques dans les ménages. Après la collecte, les déchets seront transformés en granulés et pavés par la Société de collecte et de récupération pour recyclage (SC2R) dont le promoteur n’est autre que  Gérard Siankam. La société  SC2R ,  une  start-up fondée en 2016 , s’est démarquée en  collectant et recyclant 500 kilogrammes de plastiques en février 2021 dans son usine de la zone industrielle de Bonabéri.

Selon le super maire de la ville de Douala, Dr Roger Mbassa Ndine,  des bacs à ordures et  emballages plastiques ont été distribués pour mieux faire le tri-sélectif des déchets ménagers.  « Chaque emballage pourra être réservé aux déchets liquides, aux déchets lourds ou aux déchets plastiques et papiers, afin de faciliter leur collecte », explique-t-il. A l’en croire, le Lycée technique de Koumassi, qui est situé non loin du quartier Akwa où les activités commerciales sont intenses et génèrent une grande partie des 2500 tonnes de déchets produites chaque jour à Douala, jouera un rôle important dans le cadre de cette opération.

Cette campagne de collecte et de recyclage des déchets dans la ville de Douala intervient au moment où la gestion des déchets dans le pays préoccupe de plus en plus le gouvernement. Des mesures ont par exemple été prises depuis 2012 pour éradiquer la présence des déchets plastiques (ceux de moins de 60 microns, notamment) dans le pays, créant parfois des vagues de mécontentement au sein du secteur privé. L’accord signé au cours du premier semestre 2022 avec la société française Setec Energie vise par exemple à permettre au gouvernement d’apporter des solutions durables à ce problème des déchets. A travers cette convention, il est attendu de Setec qu’elle mène une étude de faisabilité en vue de la mise en œuvre du Projet de renforcement des dispositifs de gestion des déchets dans 27 villes secondaires. Financée à hauteur de 382 millions de FCFA par la France, l’étude dont il est question ici court  jusqu’en 2023.

Evidemment, le gouvernement n’est pas seul dans cette lutte. Le secteur privé aussi. La Société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC)  organise chaque année le programme « Vacances sans déchets ». Concept qui mobilise pendant les vacances 100 jeunes dans les villes de Douala et Yaoundé pour la collecte et le recyclage des déchets plastiques avec pour objectif final la réduction de la pollution.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

deux − un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments