Décentralisation : 252,5 milliards de FCFA à distribuer aux institutions décentralisées cette année, selon le décret présidentiel du 06 septembre 2023

De cette importante enveloppe, 137,2 milliards de FCFA seront affectés au fonctionnement, tandis que 115,3 milliards de FCFA iront à l’investissement.

0
172
Façade principale de l'hôtel de ville de Yaoundé.

(EcoFinances) – La somme de 252,5 milliards de FCFA sera en tout distribuée aux institutions décentralisées (Communes, Communautés urbaines, Régions) cette année. Le président de la République, Paul Biya, vient d’en fixer la répartition à travers un décret signé le 06 septembre 2023. De cette importante enveloppe, la somme de 137,2 milliards de FCFA sera affectée au fonctionnement, tandis que 115,3 milliards de FCFA iront à l’investissement.

« Les ressources affectées à la dotation générale de la Décentralisation au titre de l’exercice budgétaire 2023, d’un montant de deux cent cinquante-deux milliards cinq cent soixante-huit millions neuf cent trente-six mille (252 568 936 000) FCFA conformément aux prévisions de la loi de finances 2023, sont répartis ainsi qu’il suit: cent trente-sept milliards deux cent quarante millions six cent trente-huit mille (137 240 638 000) FCFA pour le fonctionnement ; et cent quinze milliards trois cent vingt-huit millions trois cent mille (115 328 300 000) FCFA pour l’investissement », précise l’article 1er du décret présidentiel du 06 septembre 2023.

30 milliards de FCFA affectés aux Régions

S’agissant particulièrement de la dotation générale consacrée au fonctionnement dont le montant est de 137,2 milliards de FCFA, il est bon de noter que 30 milliards de FCFA échoueront dans l’escarcelle des Régions, alors que 05 milliards de FCFA serviront à d’autres emplois. Sur ce dernier point, le décret signé du chef de l’Etat renseigne en effet que les 05 milliards permettront de régler le salaire des exécutifs municipaux à hauteur de 2,5 milliards de FCFA, la rémunération des membres des Conseils régionaux (350 millions de FCFA), ou encore le fonctionnement du Conseil national de la décentralisation, etc…

Quant à la dotation relative à l’investissement, le président de la République rappelle dans son décret du 06 septembre dernier qu’elle constitue l’ensemble des ressources d’investissement public transférées aux Communes. Tout comme il rappelle que cette dernière est présentée dans l’annexe de la loi de Finances 2023.

Comme il fallait s’y attendre, le chef de l’Etat a mis des garde-fous. Il enjoint les bénéficiaires à faire tenir au Premier ministre, chef du gouvernement, un rapport d’activités assorti d’une copie du compte emploi correspondant aux montants reçus. Ceci, au plus tard le 31 janvier 2024.

Le décret présidentiel fixant la répartition de la dotation générale de la Décentralisation au titre de l’exercice 2023 intervient au moment où les exécutifs municipaux se plaignent non seulement des retards enregistrés relativement au règlement de leur rémunération, mais aussi et surtout des faibles montants affectés, depuis quelque temps, à leurs différentes municipalités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

2 × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.