lundi, 15 juillet 2024
AccueilA la uneFilière banane : Les exportations du Cameroun enregistrent une baisse de 1501 tonnes...

Filière banane : Les exportations du Cameroun enregistrent une baisse de 1501 tonnes au mois de juin 2024

Comparativement au mois mai 2024 où la filière a vendu à l’étranger jusqu’à 15 543 tonnes de bananes, les exportations de ce produit de rente ont donc reculé de 9,6% en juin.

(EcoFinances) – Les exportations de bananes du Cameroun ont enregistré une baisse de 1501 tonnes au mois de juin 2024, selon les données compilées et publiées ces derniers jours par l’Assobacam (Association bananière du Cameroun), qui assure la représentation et la défense des intérêts des producteurs à l’égard des tiers et des pouvoirs publics nationaux ou étrangers.

Ces données renseignent que les quatre agro-industries locales présentes dans la production et l’exportation de la banane que sont la société des Plantations du Haut Penja (PHP), la Cameroon Development Corporation (CDC), la société Boh Plantations Plc et la toute dernière à intégrer ce secteur d’activité, la Compagnie des bananes de Mondoni (CDBM), ont respectivement exporté 10 011 tonnes, 2462 t, 534 t et 1035 tonnes de bananes le mois dernier. Soit un total de 14 042 tonnes de bananes exportées.

Comparativement au mois mai 2024 où la filière a vendu à l’étranger jusqu’à 15 543 tonnes de bananes, les exportations de ce produit de rente ont donc reculé de 9,6% en juin. Une contreperformance qui contraste avec la légère remontée des exportations au mois d’avril dernier (16 897 tonnes), mais qui s’était déjà observée en mars où le volume de bananes expédié à l’international avait également baissé de 1040 tonnes, par rapport au 15 248 tonnes de bananes exportées en février.

L’Assobacam ne fournit aucun détail quant aux facteurs à l’origine de cette baisse consécutive (mai et juin derniers) des exportations enregistrées dans cette filière, mais l’on peut tenter un rapprochement avec les défis rencontrés par les entreprises présentes dans ce secteur d’activité.

Parmi ceux-ci, les effets néfastes des changements climatiques, l’impact de la cherté des intrants sur la filière provoquée (depuis 2020) par la pandémie à covid-19 et qui a été accentuée par le début de la guerre en Ukraine dès le 22 février 2022. Sans oublier évidemment d’autres défis tels que la rareté des investissements dans ce secteur d’activité, l’invasion des prédateurs dans les plantations ainsi que la concurrence étrangère sur le marché international.

Rappelons que la banane fait partie des principaux produits d’exportation du Cameroun. Elle lui permet de capter des recettes annuelles d’environ 40 milliards de FCFA.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!