mercredi, 17 juillet 2024
AccueilA la uneDéveloppement local-Cameroun : 55 milliards de FCFA pour équiper les communes en engins...

Développement local-Cameroun : 55 milliards de FCFA pour équiper les communes en engins de génie civil et d’hydraulique

A travers le Projet de constitution d’un parc intercommunal d’engins de génie civil et d’hydraulique, l’Etat a prévu d’aménager 05 bases zonales d’engins dans chacune des 05 zones agro-écologiques du pays, notamment Tiko (Littoral, Sud-Ouest), Mfou (Centre, Sud), Mandjou (Est, Adamaoua), Koutaba (Ouest, Nord-Ouest et Maroua (Nord-Extrême-Nord) ; et d’acquérir 270 engins de génie civil et d’hydraulique auprès de l’entreprise américaine Hoffmann Equipment International, ainsi que 05 stations de concassage mobile correspondant aux spécificités de chaque zone agro-écologique. Trois accords de financement y relatifs ont été signés le 22 mai dernier à Yaoundé entre le Minepat et les hauts responsables de la Standard Chartered Bank, d’Eximbank USA et de la Private Export Funding Corporation.

(EcoFinances) – Le gouvernement vient de décrocher un  financement de 55 milliards de FCFA (91 millions de dollars US) à l’effet d’équiper les communes des dix (10) régions du Cameroun en engins de génie civil et d’hydraulique, selon une note d’information du ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat) publiée en fin de semaine dernière.

Le document auquel EcoFinances.Net a eu accès renseigne que les conventions de financement pour l’acquisition de ces équipements ont été signées, mercredi 22 mai 2024 à Yaoundé, entre le gouvernement camerounais , représenté par le ministre de l’Economie (Minepat), Alamine Ousmane Mey, et les hauts responsables de la Standard Chartered Bank, d’Eximbank US et de la Private Funding Corporation, au cours de la cérémonie de signature des conventions de financement du Projet de constitution d’un parc intercommunal d’engins de génie civil et d’hydraulique.

Transfert des compétences aux CTD

Les trois accords de financement ont été signés en présence de plusieurs personnalités au rang desquelles  le Minfi, le Minddevel, le Minmap, le Minee, le Mindel/Minepat, le Setat/Mintp, l’ambassadeur des USA et le Haut-Commissaire de Grande Bretagne au Cameroun, le directeur général du Feicom, le président national des Cvuc (Communes et villes unies du Cameroun), le président de l’entreprise américaine Hoffmann et plusieurs maires.

« Le premier accord signé porte sur la facilité de crédit d’environ 43,7 milliards de FCFA avec la garantie d’Eximbank USA. Le deuxième est un prêt commercial d’environ 11,3 milliards de FCFA. Enfin, le troisième est relatif à l’accord de rétrocession entre le Minfi, le Feicom et les Cvuc », indique la note d’information.

A en croire le Minepat, Alamine Ousmane Mey, la signature de ces accords est l’aboutissement d’une synergie agissante entre le gouvernement et les Collectivités territoriales décentralisées (CTD) réunies au sein des Cvuc. « Cette démarche appréciable s’inscrit résolument dans le processus en cours de transfert des compétences avec pour centre d’intérêt, la prise en charge des questions de travaux publics, d’entretien routier et d’approvisionnement en eau potable », souligne-t-il.

Faciliter l’exercice des compétences transférées par l’Etat aux Communes

Pour rappel, le Projet de constitution d’un parc intercommunal d’engins de génie civil e d’hydraulique qui vient ainsi de bénéficier d’un financement de 55 milliards de FCFA (91 millions de dollars US), vise , apprend-on, à faciliter l’exercice des compétences transférées par l’Etat aux Communes en matière d’entretien des voiries et d’approvisionnement en eau potable.  Il s’inscrit dans le cadre d’un ambitieux Programme gouvernemental estimé à 97,2 milliards de FCFA.

Sa mise en œuvre prévoit , entre autres, (1) l’aménagement de 05 bases zonales d’engins dans chacune des 05 zones agro-écologiques du pays, notamment Tiko (Littoral, Sud-Ouest), Mfou (Centre, Sud), Mandjou (Est, Adamaoua), Koutaba (Ouest, Nord-Ouest et Maroua (Nord-Extrême-Nord) ; (2) l’acquisition de 270 engins de génie civil et d’hydraulique auprès de l’entreprise américaine Hoffmann Equipment International, ainsi que 05 stations de concassage mobile correspondant aux spécificités de chaque zone agro-écologique ; (3) la mise en place d’une société d’économie mixte en charge de la gestion du parc ; (4) la formation du staff technique à l’utilisation et à la maintenance des équipements ; et (5) la fourniture d’un service de location des engins aux Communes.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!