mardi, 16 juillet 2024
AccueilA la uneQualité de la connexion Internet : Joseph Kamgue salue les efforts des pouvoirs...

Qualité de la connexion Internet : Joseph Kamgue salue les efforts des pouvoirs publics et invite les opérateurs locaux à se mettre à niveau

Le directeur général de Kakotel Cameroun SA l’a réitéré lors d’un échange avec la presse le week-end dernier à Douala, au moment où le débat fait rage au sujet de la régulation équitable et juste du secteur des télécommunications au profit des consommateurs.

(EcoFinances) – Les efforts déployés ces derniers temps par le secteur public à l’effet d’améliorer la qualité de la connexion Internet au Cameroun, tout en permettant aux Camerounais d’y accéder à un  prix beaucoup plus bas, méritent d’être salués par tous,  selon le directeur général de Kakotel Cameroun SA, Joseph Kamgue, qui a échangé avec les médias le week-end dernier, au sujet des  récentes mesures prises par le ministère des Postes et télécommunications (Minpostel) et l’Agence de régulation des télécommunications (ART) au profit des consommateurs.

A en croire le patron de Kakotel Cameroun SA (opérateur mobile spécialisé dans la fourniture des services voix, sms, internet et services à valeur ajoutée), la révolution du secteur des télécommunications au Cameroun est en cours. « Avec passion, équité, honnêteté, notre pays peut, en une décennie, se faire respecter partout dans le monde. L’ART, le régulateur, que dis-je, le Gendarme du secteur, a compris justement quel était son rôle et les multiples arrêtés et décrets qui sont aujourd’hui pris montrent qu’elle a saisi et assimilé ce que nous attendons tous d’elle : REGULER. Mes vives félicitations au DG de l’ART, le Pr Philémon Zo’o Zame, qui plus que jamais, et avec ses équipes, fait un travail exceptionnel. Madame le ministre des Postes et télécommunications (Minpostel), Minette Libom Li Likeng,  est également à saluer. Car en véritable chef d’orchestre, elle mène la barque révolution des télécoms dans notre pays avec maestria ! », indique-t-il.

Régulation équitable et juste du secteur des télécommunications

Une sortie médiatique de Joseph Kamgue qui intervient dans un contexte où le débat fait rage au sujet de la régulation équitable et juste du secteur des télécommunications au profit des consommateurs. Contrairement à certains opérateurs locaux du secteur des télécommunications, qui ont vite fait de mettre en avant la menace des intérêts nationaux, le chef d’entreprise, lui, explique que l’action gouvernementale va plutôt démocratiser davantage l’accès à Internet grâce à une meilleure connexion et des prix bas. « Je tiens à vous dire justement que les pouvoirs publics ont, contre mauvaise fortune bon cœur, essayé de protéger nos industries contre les ‘’étrangers’’. Ce qui a conduit à la perpétuation de la médiocrité, avec comme conséquence une qualité de service bien en deçà des normes admises », explique-t-il.

Avant d’ajouter : « Comment faire comprendre au petit peuple la nécessité de garder une connexion Internet qui fait Honte et qui fonctionne au gré des humeurs justement de certains dirigeants d’entreprises locales qui se plaignent aujourd’hui, et à un prix révoltant ? Ceci, alors que, dans le même temps, l’on a en face aujourd’hui une technologie dont la qualité se passe de tout commentaire et à un tarif ridicule ? Comment voulez-vous que l’on se développe dans ces conditions ? ».

Mise à niveau des opérateurs locaux

Pour sa part, il revient aux opérateurs locaux (les géants du secteurs des télécommunications, notamment) de se mettre à niveau,  en baissant les prix et en augmentant la bande passante. Tout comme ils doivent absolument respecter les SLA (Service Level Agreements) afin de conquérir le maximum de clients possible, apprend-on. « Cela est possible et facilement atteignable, puisque quelle que soit la technologie, les standards en terme de QoS (Quality Of Services)  sont pareils », fait savoir le DG de Kakotel Cameroun, soulignant que le véritable problème est  peut-être à chercher du côté de la mauvaise gestion des ressources humaines.

Avant de conclure : « Avis donc aux pseudos experts en tous genres qui écument les plateaux de radios et les chaînes de télévision pour blablater sur ce qu’ils ne savent justement pas, accusant à tort les pouvoirs publics de conspirer contre les intérêts nationaux ».

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

error: Contenu protégé !!! Content protected !!!